Shahab Hosseini et Taraneh Alidousti dans une scène du film The Salesman du réalisateur iranien Asghar Farhadi.

Racisme de Trump: une actrice iranienne boycottera les Oscars

L'actrice iranienne Taraneh Alidousti, à l'affiche du film The Salesman nommé aux Oscars, a annoncé jeudi qu'elle boycotterait la cérémonie pour protester contre le projet de décret «raciste» du président américain Donald Trump contre les immigrants musulmans.
«L'interdiction de visa portée par Trump contre les Iraniens est raciste. Qu'elle s'applique ou non à un événement culturel, je n'assisterai pas aux AcademyAwards 2017 en signe de protestation», a écrit l'actrice de 33 ans sur son compte Twitter.
Donald Trump a entamé une offensive contre l'immigration et devrait suspendre prochainement l'entrée aux États-Unis de ressortissants de sept pays musulmans, dont l'Iran, pour une période d'un mois.
Le nouvel occupant de la Maison-Blanche a défendu ces mesures, affirmant mercredi à la télévision américaine ABC qu'il fallait agir dans «un monde en colère» devenu «un foutoir complet».
«Ce n'est pas une interdiction contre les musulmans mais cela concerne des pays qui ont beaucoup de terrorisme», s'est justifié le milliardaire.
Le film The Salesman (Le client), du réalisateur iranien Asghar Farhadi, est nommé dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère aux Oscars, qui seront remis le 26 février.
M. Farhadi avait déjà remporté une statuette en 2012 dans cette catégorie pour son film A separation (Une séparation).