Le Festival Cinéma de Knowlton revient pour une deuxième année, du jeudi 22 au dimanche 25 août, et se démarque par sa sélection éclectique de longs-métrages, de documentaires et de courts films.

Plein de «petites perles» au Festival Cinéma de Knowlton

Le Festival Cinéma de Knowlton revient pour une deuxième année, du jeudi 22 au dimanche 25 août, et se démarque par sa sélection éclectique de longs-métrages, de documentaires et de courts films. L’organisation se veut différente, entre autres, par la qualité des invités qui prendront la parole en amont des projections.

Les festivaliers auront la chance d’entendre Marc Séguin (La ferme et son État), Anne-Élisabeth Bossé (La femme de mon frère), Jacques Godbout (Alias Will James), Pierre Even (Le projet Hummingbird) et plusieurs autres.

Anne-Élisabeth Bossé sera de passage à Lac-Brome pour parler du film «La femme de mon frère».

Lors du cocktail de lancement, qui se tiendra le jeudi 22 août au Théâtre Lac-Brome, les trois gagnants de la compétition officielle du Concours de courts se verront remettre 3500 $ en bourses. Ceux-ci ont été sélectionnés parmi les 20 projets qui ont été produits dans la région. L’ensemble des courts de la compétition officielle sera présenté le samedi matin.

Après la remise de prix, le film Le projet Hummingbird du réalisateur montréalais Kim Nguyen sera présenté, précédé d’une allocution du producteur Pierre Even. Ce dernier est également reconnu pour la production de Rebelle, aussi de Kim Nguyen, de Crazy et Café de Flore, du réalisateur Jean-Marc Vallée.

Marc Séguin présentera son film «La ferme et son État».

« C’est un producteur qui sait reconnaître les réalisateurs visionnaires à leurs débuts », assure la présidente du CA de l’événement, Michèle Bazin.

Plus de films

« Cette année, nous avons davantage de films », explique d’entrée de jeu Mme Bazin. S’ajoutent aussi pour la deuxième mouture une programmation consacrée à des œuvres de femmes (vendredi avant-midi), une programmation plus animée pour les enfants (dimanche en matinée) avec des maquillages avant la présentation d’un spécial « cartoon » et un film sur les enfants et la musique (A Film About Kids And Music). « On a plein de petites trouvailles et de petites perles à gauche et à droite », assure Mme Bazin. De surcroît, la programmation est entièrement bilingue, avec des productions qui sont traduites ou sous-titrées.

Avant la présentation vendredi du documentaire Le grand cru, qui porte sur les mésaventures que les producteurs de vins ont rencontrées lors de la récolte de 2016, une dégustation de vin du Domaine Les Brome est à l’horaire.

Samedi matin, une conférence sur les effets spéciaux dans les « blockbusters » américains sera donnée par le président de la boîte de postproduction Rodéo FX, Sébastien Moreau. Les amateurs de classiques seront aussi comblés avec la présentation du film Casablanca, gratuitement, en samedi après-midi.

Dimanche, Claire Léger viendra présenter Le Domaine des fougères, qui présente les jardins qu’elle a créés chez elle à Knowlton, en les ornant de sculptures d’artistes canadiens.

Le festival prévoit une foule d’activités, autres que des projections, tout au long de l’événement. La programmation complète est disponible en ligne sur le site du Festival cinéma de Knowlton, tout comme la tarification.

« C’est de la culture à son état pur dans la région », conclut Michèle Bazin, pour convaincre ceux qui ne l’étaient pas encore.