Pier-Gabriel Lajoie (avec la casquette) incarnera l’un des personnages principaux de la nouvelle série télévisée Demain des hommes, qui sera présentée sur ICI Radio-Canada dès l’automne 2018. Il est sur la photo en compagnie d’autres comédiens de la distribution.

Pier-Gabriel Lajoie en vedette dans une nouvelle série télé

Pier-Gabriel Lajoie renouera avec le jeu d’acteur. Il incarnera l’un des personnages principaux d’une nouvelle série télévisée qui gravitera autour du hockey junior et qui sera présentée à Radio-Canada en 2018.

Fait cocasse: son père, Jean-Charles Lajoie, sera également au générique de l’émission, qui mettra également en vedette Normand D’Amour, Émile Proulx-Cloutier et une panoplie de jeunes, dont Antoine Pilon, Juliette Gosselin, Sophie Nélisse et Joey Scarpellino.

Première série dramatique écrite par Guillaume Vigneault, Demain des hommes, qui est réalisée par Yves Christian Fournier, sera offerte au printemps sur l’Extra d’ICI tou.tv avant d’être présentée sur les ondes d’ICI Radio-Canada dès l’automne 2018.

L’histoire nous fera partager la vie de jeunes hockeyeurs et de leurs entraîneurs. « [Elle] raconte les grandeurs et misères de l’équipe junior de la ville fictive de Montferrand où la ferveur qu’elle génère peut peser lourd sur l’entourage de l’équipe. Les joueurs viennent de partout. Certains sont en route pour la gloire professionnelle alors que d’autres n’en verront jamais la couleur », est-il écrit dans le communiqué.

« Le scénario va chercher le côté humain de l’affaire. Il se penche beaucoup plus sur ce qui se passe à l’extérieur de la glace que sur la patinoire, de sorte que même ceux qui ne sont pas fans de hockey pourront y trouver leur compte », explique Pier-Gabriel Lajoie, qui est originaire de Cowansvillois.

Le jeune homme de 23 ans interprétera Maxime Richer, l’étoile locale qui est tiraillée entre le hockey et la musique. « Je suis très heureux de ce rôle-là. Il me parle beaucoup parce que j’ai bien connu tout ce avec quoi un joueur de hockey junior doit dealer: la pression, les médias, les filles, les distractions extérieures... », réagissait mercredi après-midi celui qui a notamment évolué avec les Braves de Farnham au niveau junior AA.

« En plus, c’est un honneur de pouvoir partager un peu ma passion [pour le métier de comédien] avec ma famille », ajoute-t-il.

Pier-Gabriel Lajoie

Histoire de famille

Bien qu’il n’ait qu’un rôle « très secondaire » — « une voix hors champ d’animateur radio et quelques apparitions » —, Jean-Charles Lajoie se dit lui aussi heureux de cette première incursion dans le monde de la fiction télévisée.

« Ça fait longtemps que je dis que je voulais jouer. Là, je vais interpréter un peu mon propre personnage parce que ça ressemble beaucoup à ce que je fais et ce pour quoi on me connaît, mais peut-être que ça va me servir de tremplin vers autre chose. Pour l’instant, je m’amuse plus qu’autre chose. »

Le père verra également un autre de ses fils participer à cette aventure « familiale » puisque Charles-Olivier servira de doublure au gardien de but de l’équipe sur la glace.

Gros sacrifice

Ce rôle de Maxime Richer est le premier rôle d’importance au petit écran pour Pier-Gabriel Lajoie. Mais il a un prix élevé à payer.

« J’ai dû faire un choix entre terminer mon programme à l’École nationale de théâtre [il en est à sa dernière année, ndlr] et le contrat parce que l’École jugeait que les deux n’étaient pas compatibles. J’ai commencé par refuser le rôle avant de me raviser », laisse savoir celui qu’on avait aussi vu dans 30 vies et dans le film Gerontophilia.

« Je sais que je mise gros, mais j’ai pris une décision selon mon instinct. » Les tournages débuteront le 20 novembre et se poursuivront jusqu’à la mi-janvier, laisse savoir le comédien.

Demain des hommes est coproduite par Richard Goudreau de Melenny Productions et Louis-Philippe Rochon.