Jean-Bernard Hébert ne cache pas avoir mis son théâtre de Rougemont à vendre il y a quelques mois. Il assure que cette décision n’a rien à voir avec le fait qu’il n’y aura pas de théâtre d’été cette année.

Pas de pièce présentée cet été au Théâtre de Rougemont

Il n’y aura finalement pas de théâtre d’été présenté à Rougemont en 2019. La comédie musicale Amsterdam qui avait été annoncée en décembre dernier déménage ses représentations au Théâtre du Nouveau Monde, à Montréal.

«Tout était prévu pour qu’on s’installe à Rougemont cet été, mais est arrivé le plus beau des cadeaux il y a quelques mois. En mars, Lorraine Pintal (la directrice du TNM) m’a demandé si je pouvais présenter ma production chez elle. Quand quelque chose comme ça se présente, tu ne peux pas dire non», explique le producteur et propriétaire du Théâtre de Rougemont, Jean-Bernard Hébert.

Ce dernier dit s’être assis avec son équipe et la troupe de comédiens pour discuter de l’opportunité qui s’offrait à eux, et d’un commun accord ils ont accepté la proposition de Mme Pintal.

Amsterdam, qui fait revivre l’œuvre de Jacques Brel avec notamment le Granbyen d’origine Jean-François Pronovost (le nouveau Passe-Montagne), sera donc présenté en plein cœur du quartier des spectacles de la métropole, du 25 juillet au 24 août. Il y aura «le même nombre de représentations qu’on devait faire à Rougemont», précise Jean-Bernard Hébert.

Tous ceux et celles qui avaient déjà réservé leurs billets pour Rougemont ont été remboursés ou ont la possibilité d’assister à une représentation à Montréal, à leur choix, indique-t-il.

M. Hébert mentionne avoir regardé la possibilité de faire venir une autre production pour la présente saison estivale, «mais ç’aurait été beaucoup trop compliqué», en a-t-il conclu. Il n’exclut toutefois pas la possibilité de revenir à Rougemont l’été prochain avec Amsterdam.

Théâtre à vendre

Mais ces plans sont plus qu’incertains puisque le propriétaire ne cache pas avoir mis son théâtre à vendre il y a quelques mois. Il assure que cette décision n’a rien à voir avec le fait qu’il n’y aura pas de théâtre d’été cette année.

«On m’a proposé quelque chose de très intéressant à Montréal dont je ne peux parler pour l’instant, et à mon âge, je ne me voyais pas faire les deux», indique l’homme de 58 ans, précisant qu’il entend demeurer propriétaire du Théâtre des Grands Chênes, à Kingsey Falls.

Pour l’heure, M. Hébert affirme être en pourparlers avec des acheteurs potentiels et avoir même reçu une proposition d’achat, mais que rien n’est encore finalisé.

Rappelons par ailleurs que la pièce Amsterdam s’arrête ce jeudi soir au Palace de Granby. Pour des billets : ovation.qc.ca.