Mireille Deyglun

Parlez-moi d’amour...

Il fait chaud, l’air est moite, le temps appelle à la langueur... bref, tout est en place pour les Rendez-vous Amoureux du Théâtre Lac-Brome.

Le concept est simple, mais drôlement charmant. Dans l’obscurité du petit théâtre, les romantiques sont invités à se faire conter fleurette. Et pas par n’importe qui.

Ce sont les mots d’Alfred de Musset, Michel Tremblay, Georges Feydeau et autres grands auteurs du monde qui seront déclamés lors de l’une ou l’autre des représentations au programme. La première aura lieu ce samedi et la seconde le dimanche 12 août.

Présentés par la troupe La Comédie humaine depuis plus d’une décennie, les Rendez-vous Amoureux font appel à de nombreux comédiens collaborateurs, qui varient d’un spectacle à l’autre, à raison de deux ou quatre artistes à la fois.

À Lac-Brome, le public de samedi aura rendez-vous avec Bernard Fortin, Claude Prégent, Mireille Deyglun et Geneviève Rioux. Les spectateurs du 12 août iront pour leur part à la rencontre de Michel Laperrière, Louise Deschâtelets, Sophie Paradis et Bernard Fortin à nouveau.

Leur mission : piger dans les plus beaux extraits de théâtre, parler d’amour à travers les époques et les dramaturges, « en passant des rires aux larmes », affirme notamment la comédienne Mireille Deyglun dans une vidéo promouvant les Rendez-vous amoureux.

Mais le ton est plus beaucoup plus léger que lourd et dramatique, dit-on.

Bernard Fortin

Pour ajouter au poids des mots, le directeur artistique et général de La Comédie humaine, Martin Lavigne, a par ailleurs choisi de ne pas insister sur la mise en scène et le décor. Dans un contexte dépouillé — seul un banc occupe la scène —, le public peut ainsi se concentrer totalement sur les textes, dont les acteurs font la lecture.

Seule « fantaisie » au tableau : les notes improvisées du pianiste Philippe Noireaut pour accompagner leur voix.

M. Lavigne insiste sur le côté spontané du spectacle. « Ce sont les acteurs comme on ne les a jamais vus à la télévision ou au théâtre. Ils sont eux-mêmes, sans costumes. Il y a une espèce de liberté, car c’est un exercice d’exploration partagé entre eux et le public », ajoute-t-il, en précisant que les comédiens n’ont que deux heures pour découvrir avec lui les textes qu’ils livreront ensuite sur scène.

Du théâtre sans fard où l’amour prend toute la place. Belle sortie estivale !

____

Envie d’y aller ?

Quand : le samedi 14 juillet à 20 h et le dimanche 12 août à 15 h

Où : Théâtre Lac-Brome