Annie Paquette et Jean Provencher, qui tiennent les rôles principaux de la websérie, ont coécrit le scénario de la comédie policière Y a rien là !

On tourne à Saint-Paul !

La municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford se transformera en plateau de tournage aujourd’hui et demain, celui du pilote d’une comédie policière intitulée Y a rien là ! destinée à prendre vie sous forme de websérie.

Pour l’occasion, Saint-Paul deviendra Saint-Inquiet, petite ville de la région de Beaucerégie, qui accueille son propre service de police.

Le projet est celui des productions Ben voyons donc, fondées il y a trois ans par le comédien Jean Provencher — qu’on a notamment pu voir pendant 12 ans dans les gags Juste pour rire — ainsi que sa conjointe Annie Paquette, de Fauve Design. Ensemble, ils ont écrit le scénario de Y a rien là !, qu’ils ont d’abord présenté pour la télévision il y a deux ans. Malheureusement, le projet n’a pas été retenu, raconte le nouvel Abbotsfordien. « Mais il n’était pas question que je le laisse pourrir dans les tiroirs », dit-il.


«  J’ai déjà récolté une bonne partie du financement nécessaire, et j’ai vraiment le goût de tourner ça cet été  »
Jean Provencher

M. Provencher l’a ensuite présenté à Jean Tourangeau, chargé de cours en Stratégies de production et en Télévision à l’École des médias de l’UQAM, cofondateur et rédacteur en chef de La Gazette numérique, consultant-mentor de plusieurs webséries et script-éditeur de projets de compagnies émergentes, qui a collaboré à en transformer le synopsis en capsules de trois minutes et demie destinées au web.

« La semaine dernière, il m’a téléphoné pour me dire qu’il était prêt à passer à l’étape du financement, et que pour ça, il aurait besoin d’un pilote avant le 1er mars », indique M. Provencher.

Rapidement, le producteur a formé une petite équipe de tournage composée d’artistes émergents, surtout, mais à laquelle se joindra un gros nom de l’industrie par épisode. Sandrine Bisson, Hugo Girard et Alain Dumas ont déjà confirmé leur participation si le projet va de l’avant, laisse-t-il savoir. C’est l’actrice Carmen Sylvestre, des Détestables, qui se chargera du pilote.

détails du pilote

Tout ce beau monde s’affairera donc vendredi et samedi dans la petite municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford et visitera notamment l’hôtel de ville, la caisse populaire, le Café des récoltes et le nouveau gym crossfit. Les bureaux situés au-dessus de la caisse se transformeront pour leur part en poste de police.

Le synopsis de ce premier épisode débutera dans la salle du conseil avec l’annonce de l’arrivée officielle du tant attendu service de police et la présentation de son équipe, qui très tôt, se verra confrontée à un vol au guichet automatique.

Les productions Ben voyons donc ont d’ailleurs besoin de 50 figurants adultes pour le tournage de leur pilote ce samedi 23 février, de 9 h à midi, à l’hôtel de ville de Saint-Paul-d’Abbotsford. Les gens intéressés doivent réserver leur place au jean@productionsbenvoyonsdonc.com en inscrivant dans le sujet du courriel : figuration salle du conseil.

La réponse du financement devrait arriver au plus tard le 1er juin, mais peu importe si elle est positive ou non, Jean Provencher entend tourner ses cinq premiers épisodes à la fin août. « J’ai déjà récolté une bonne partie du financement nécessaire, et j’ai vraiment le goût de tourner ça cet été », dit-il.

Il ne s’en cache pas : son but ultime est de reproposer son projet à la télévision. « Le web est de plus en plus une porte d’entrée pour le petit écran », souligne-t-il.