Les propriétaires des Brasseurs de la West Shefford, Christian Martin Proulx, Nicolas Robillard et Éric Lefrançois, préparent la première édition de Bromont, la nuit..., un festival de musique qui vise à faire briller la ville.

Nouveau festival de musique à Bromont

Les Brasseurs de West Shefford veulent faire briller Bromont. Pour se faire, ils lancent Bromont, la nuit..., un festival qui veut rallier la musique et la nuit. Galaxie, Fred Fortin et Mara Tremblay ne sont que quelques-uns des artistes qui participeront à cette première édition.

L’événement, qui se déroulera lors de la fête des Patriotes, du 18 au 20 mai, permettra de voir « des spectacles dans des endroits où il n’y aurait pas nécessairement des shows de musique », explique Nicolas Robillard, des Brasseurs de West Shefford.

« Le but est de faire rayonner la ville avec la musique [...] de triper dans la ville et d’amener un festival de musique dans une fin de semaine où il ne se passe pas grand-chose. »

Le festival est produit par la brasserie, M. Robillard, Christian Martin Proulx et Éric Lefrançois, et par C4 productions, dont le propriétaire, Pierre Thibault, est un ami des brasseurs. L’entreprise montréalaise est notamment à l’origine du Taverne tour, de L’Autre St-Jean et du FME à Rouyn-Noranda.

« Pierre Thibault est un ami à nous qui ne fait que ça, de la musique, et on voulait justement travailler ensemble pour faire un autre festival de musique. On aime ça se mettre des défis, travailler et créer de quoi pour la ville. On veut que tout le monde se promène à pied. Tu es à un show de 5 à 8, ensuite tu vas dans un restaurant où normalement il n’y a jamais de spectacle, puis tu vas à un autre et tu finis au Edgar. Le but est de créer une synergie. On commence petit pour continuer à grossir d’année en année. On fonce et on veut que ça reste longtemps. »

Du rock et Mara
La première soirée débutera par un spectacle du groupe Galaxie, qui revient sur scène depuis la sortie de son quatrième album, Super Lynx Deluxe. La troupe d’Olivier Langevin sera précédée par Les Marinellis avec leur rock psyché. Le spectacle des deux groupes se tiendra à l’Auberge Bromont.

Puis, les spectateurs seront invités à se rendre au Edgar Hyperlodge pour le deuxième spectacle de la soirée offert par la formation montréalojaponaise Teke Teke, une musique surf sur des projections aux textures sixties.

Le 19 mai, la soirée commencera une fois de plus à l’Auberge Bromont avec un concert de l’homme-orchestre Fred Fortin. La première partie sera assurée par le trio Lyse and the Hot Kitchen. La nuit se termine au Edgar Hyperlodge avec nul autre que les Dales Hawerchuk, groupe de rock alternatif du Lac St-Jean.

Le 20 mai, pour clore le festival, Mara Tremblay donnera un spectacle entre les murs du Centre culturel de l’église St-John, qui compte 105 places.

« On va aller chercher monsieur et madame Tout-le-monde, ajoute M. Robillard, rappelant que le but est de faire vivre Bromont au rythme de la musique dans une période plus creuse. Tout le monde est pas mal content. Ce sont de petites salles de 200 personnes, je pense qu’on est capable de remplir les salles. Galaxie et Fred Fortin remplissent déjà leurs salles quand ils viennent dans la région. En plus, on a un appui de la Ville qui croit en notre projet. Je pense que toutes les étoiles sont alignées. »

Le prix des billets se détaille entre 10 $ et 20 $.