« On va l’avoir notre spectacle unique et grandiose », a déclaré fièrement Jessy Brown, concepteur du spectacle estival qui se tiendra au centre Notre-Dame et qui racontera l’histoire de Granby.

Notre-Dame, les passagers du temps: « Un spectacle unique et grandiose »

Un spectacle multimédia et multidisciplinaire sur l’histoire de Granby verra finalement le jour à l’été 2020. Le centre Notre-Dame est maintenant prêt à recevoir une vingtaine de représentations dont les dates seront annoncées cette semaine, à point pour les emplettes des fêtes.

D’abord annoncé à l’été 2019, la pièce Notre-Dame : Les passagers du temps, une œuvre théâtrale du Granbyen Jessy Brown qui se veut un mariage entre l’histoire et la technologie prendra vie grâce à un partenariat avec la Ville à la hauteur de 120 000 $ pour la conception et de 30 000 $ pour la promotion. « On va l’avoir notre spectacle unique et grandiose », a déclaré fièrement le concepteur du spectacle, Jessy Brown, qui s’est vu remettre le Félix dans la catégorie Conception d’éclairage et projections de l’année au dernier gala de l’ADISQ pour son travail sur le spectacle de Marie-Mai.

« La Ville de Granby est productrice de cet événement et souhaitait que les citoyens y aient accès à un bon prix », indique l’agent aux communications du Palace de Granby, Dany Giard. Pour les résidents de Granby, le billet sera au coût de 15 $ pour les adultes et de 7 $ pour les enfants alors que pour les gens de l’extérieur, le prix sera respectivement de 18 $ et 15 $. « C’est un cadeau de la Ville à la population », affirme M. Brown.

Il sera possible d’acheter un billet dès le début du mois de décembre à la billetterie du Palace de Granby, le diffuseur du spectacle, ou via le site ovation.qc.ca tout en ayant la possibilité de modifier ultérieurement la date de la réservation.

Les spectateurs seront les passagers d’un voyage d’une durée de 50 minutes qui les mènera de la fin de la dernière période de glaciation, il y a 10 000 ans, jusqu’à aujourd’hui, en revisitant les années 1970 afin de mieux comprendre les racines de Granby, en passant par toute la gamme des émotions. Ils seront guidés dans ce périple par l’âme de Notre-Dame et ils iront à la rencontre de plus de 200 personnages qui prendront vie à travers des projections et qui interagiront avec une dizaine de comédiens, tous originaires de Granby.

« C’est de l’histoire divertissante, accessible à tous et à grand déploiement », indique M. Brown, qui souhaitait créer un spectacle multidisciplinaire qui mettrait en valeurs les gens d’ici et transmettre l’héritage historique de Granby.

« Il va y avoir de la danse, du théâtre, des performances musicales : il y aura vraiment de tout, assure-t-il. C’est difficile à définir puisque c’est un projet unique à Granby, il n’existe pas d’équivalent. »

À la fine pointe de la technologie

Certains personnages seront enregistrés d’avance et projetés sur différentes surfaces dans le centre Notre-Dame.

Le spectacle prévoit aussi une expérience sonore « hors du commun », indique l’idéateur.

« J’en mange de la technologie, ça me passionne, donc je travaille sur plusieurs gros spectacles parce que j’ai besoin de ça, j’ai besoin de créer », confie-t-il, alors qu’il planche aussi sur les tournées de Marc Dupré, Yoan et Jean-Marc Parent, entre autres.

Pour et par des Granbyens

Jessy Brown souhaite impliquer le plus de gens d’ici dans le projet. Les artistes, les collaborateurs qui participent au spectacle et les citoyens seront mis à contribution.

« Il y aura trois tournages dans les prochains mois où j’aurais besoin de gens pour faire de la figuration », annonce-t-il. Les dates de tournage seront publicisées dans les semaines qui viennent.

Le nombre de places au centre Notre-Dame est limité à 350, mais les gens de Granby auront amplement la chance d’assister au spectacle puisqu’une vingtaine de représentations auront lieu l’été prochain, et que d’autres sont anticipées pour les prochaines années.