La Voix de l’Est
C’est l’Estonien Olari Elts, un chef âgé de 50 ans spécialisé dans le contemporain, qui a ouvert le bal. C’est un musicien énergique au geste nerveux avec une main droite très mobile. Il fait beaucoup avancer les choses, mais peine parfois à s’asseoir pour apprécier la musique.
C’est l’Estonien Olari Elts, un chef âgé de 50 ans spécialisé dans le contemporain, qui a ouvert le bal. C’est un musicien énergique au geste nerveux avec une main droite très mobile. Il fait beaucoup avancer les choses, mais peine parfois à s’asseoir pour apprécier la musique.

Olari Elts à l’OSQ: toutes voiles dehors

Emmanuel Bernier
Collaboration spéciale
CRITIQUE / L’Orchestre symphonique de Québec donnait le coup d’envoi de sa saison 2021-2022 jeudi soir à la salle Louis-Fréchette devant quelques 600 personnes réunies essentiellement au parterre. Comme l’a signalé le directeur des communications Carl Langelier en début de soirée, neuf des chefs qui se succèderont cette année sont des prétendants à la succession de Fabien Gabel.