Patricia Deslauriers et Simon Couillard, les codirecteurs artistiques de Québec Jazz en juin, qui aura lieu dans la capitale du 20 au 30 juin.

Le jazz s’éclate à Québec en juin [VIDÉO]

Une centaine de musiciens, une trentaine de spectacles, une dizaines de salles du centre-ville, le Festival Québec Jazz en juin met la barre haut pour sa première édition. Les prestations du trompettiste Christian Scott aTundeAdjuah, du bassiste et ex-membre d’UZEB Alain Caron et de la légendaire chanteuse américaine Sheila Jordan s’annoncent comme les moments forts de l’événement, présenté du 20 au 30 juin.

Les codirecteurs artistiques Simon Couillard et Patricia Deslauriers ne cachent pas leur enthousiasme à l’idée de combler les amateurs de la note bleue avec une autre performance phare, soit le concert du Brad Mehldau Quintet, le 25 juin, au Grand Théâtre. Le pianiste américain est considéré comme l’un des musiciens de jazz les plus influents des deux dernières décennies.

L’idée de présenter Québec Jazz en juin – ne pas confondre avec le Festival international de jazz de Québec, sous une autre administration – permet à la direction de «travailler en collaboration» avec la majorité des grands festivals canadiens qui se tiennent à peu près à la même période et de profiter de la tournée des artistes américains et européens, explique Simon Couillard.

Si la présence d’autres musiciens internationaux comme Gilad Hekselman et Stephane Wrembel - celui-ci compositeur de la pièce gypsy jazz Bistro Fada, du film Minuit à Paris de Woody Allen - ne manqueront pas d’attirer l’attention, les musiciens d’ici ne sont pas en reste. La programmation sera québécoise à 70% et formée à moitié de musiciens locaux, affirme fièrement Patricia Deslauriers.

Ce «rassemblement des forces vives du jazz à Québec» mettra également à l’honneur six grandes voix féminines, à l’occasion d’un concert exclusif présenté le 27 juin, à L’Impérial. Sheila Jordan (90 ans bien sonnés), Ranee Lee, Karen Young, Nanette Workman, Gabrielle Shonk et Marie-Claire Linteau interprèteront à leur façon quelques standards du jazz.

Au programme également, pour ceux qui aiment les spectacles intimistes, la série de concerts instrumentaux Jazz & Chandelles de l’hôtel Château Laurier, offerte dans «le plus pur esprit des petits clubs de jazz new-yorkais».

Des concerts auront également lieu au Théâtre Petit Champlain, au Musée national des beaux-arts du Québec, au Palais Montcalm, au D’Auteuil, au District Saint-Joseph, ainsi que dans plusieurs bars et restaurants du centre-ville.