Le lauréat du Héron d’or, Jean-Pierre Roger, entouré du directeur général et de la présidente du Festi Jazz international de Rimouski, Philippe Cousineau Morin et Nicole Poirier

C’est parti pour le Festi Jazz de Rimouski

RIMOUSKI — Le 34e Festi Jazz international de Rimouski a été officiellement lancé jeudi soir. Le plus grand événement de jazz à l’est de Montréal verra défiler des artistes de renommée internationale comme la pianiste et chanteuse Patricia Barber, le contrebassiste Christian McBride, le groupe gagnant des Francouvertes O.G.B., le guitariste Mike Stern et le saxophoniste guadeloupéen Jacques Schwarz-Bart.

La programmation, qui s’étale jusqu’à dimanche, permet aussi de découvrir de nombreux autres musiciens, tous aussi prodiges qu’émergents, lors d’au-delà de 60 spectacles donnés sur plusieurs scènes situées au cœur de la technopole maritime du Québec. 

Le Festi Jazz a ouvert sur le spectacle du Dr Paul Rossy, accompagné du Sunset Hill Jazz Band de Montréal. Pour la première fois, l’organisation s’est associée à la Fondation du centre hospitalier régional de Rimouski, qui célèbre son 35e anniversaire. Artisan du jazz reconnu pour son engagement communautaire, surtout auprès des enfants malades, le pédiatre a interprété des pièces de son deuxième album jazz intitulé Oasis: The Music of Paul Rossy. Fait plutôt inusité, un groupe de médecins spécialement créé pour l’occasion, le Bic Band, a assumé la première partie du concert philanthropique.

Comme nouveauté, le Festi Jazz a proposé un préfestival avec les prestations de Beto et Boca, de Louis-Martin Ruest, de Martin Roussel et MJ Cyr ainsi que d’O.G.B.

Le Héron d’or

L’organisation a profité de la cérémonie d’ouverture pour décerner Le Héron d’or à Jean-Pierre Roger pour son apport significatif au Festi Jazz, tout autant comme mélomane ou comme bénévole de longue date. «Passionné de jazz, M. Roger écoute et apprécie de nombreuses propositions artistiques de la planète jazz, a souligné le directeur général, Philippe Cousineau Morin. Bénévole assidu depuis plus d’une décennie auprès du Festi Jazz, nous profitons de ses connaissances étendues du monde du jazz et de ses précieux contacts avec les producteurs et les diffuseurs en Europe et en Amérique. Il fournit des pistes pour inviter autant des artistes établis internationalement que des artistes prometteurs en début de carrière. Lors de ses séjours sur le vieux continent, il fréquente régulièrement les festivals et il ouvre des portes à nos artistes québécois.» 

Le Festi Jazz remet annuellement le Héron d’or depuis 2002 à une personne ou à une organisation qui, par son dévouement, sa contribution et son implication, contribue grandement au développement du festival et du jazz dans la région.

«Le Festi Jazz a pris un virage vert», a aussi mentionné M. Cousineau Morin. Parmi les initiatives pour réduire l’empreinte écologique des quelque 34 000 festivaliers, nommons notamment des toilettes à fumain, des stations de recyclage de mégots de cigarettes, des verres réutilisables, un stationnement pour vélos et un taxi-vélo. 

Aussi, pour compenser l’émission de carbone émise par le transport des artistes, les organisateurs s’engagent à planter 73 arbres. 

Pour info : festijazzrimouski.com