Drake, qui n'a pas confirmé sa présence au gala cette année, pourrait faire partie des grandes célébrités mondiales à monter sur scène s'il remporte l'une de ses deux nominations et prend la parole pour un discours de remerciement.

Ces Canadiens seront à surveiller à l'occasion du gala des Grammy

TORONTO — De Shawn Mendes à Drake, les finalistes canadiens au gala des Grammy 2020 sont des habitués des palmarès, contrairement aux favoris de la soirée, Billie Eilish, Lil Nas X et Lizzo, qui ont tous connu leurs premiers nos 1 au cours de la dernière année seulement.

Lorsque le 62e gala des Grammy commencera dimanche, avec Alicia Keys en tant qu'animatrice, on pourra voir et entendre Shawn Mendes apporter un peu de chaleur dans l'hiver lorsqu'il interprétera son duo intitulé «Senorita» aux côtés de sa copine Camila Cabello.

Drake, qui n'a pas confirmé sa présence au gala cette année, pourrait faire partie des grandes célébrités mondiales à monter sur scène s'il remporte l'une de ses deux nominations et prend la parole pour un discours de remerciement.

L'autre cas incertain est Justin Bieber, qui n'est pas en nomination, mais qui pourrait se présenter pour promouvoir sa nouvelle chanson «Yummy», sortie à l'extérieur de la période d'admissibilité aux Grammy.

Shania Twain, qui compte cinq Grammy à son actif, fera partie des présentateurs.

La plupart des catégories comptant des finalistes canadiens seront annoncées au cours de la cérémonie hors d'ondes, qui se tiendra avant l'événement télévisé à Citytv et CBS. Elle sera diffusée en ligne à 15 h 30.

Voici les Canadiens à surveiller

REYEZ ENTHOUSIASTE: La chanteuse Jessie Reyez compte certainement parmi les finalistes aux Grammy les plus enthousiastes de cette année. L'ancienne meneuse de claque des Argonauts de Toronto a fait ses classes sur la scène musicale locale avant de remporter deux prix Juno, et elle espère maintenant un Grammy dans la catégorie album contemporain urbain pour «Being Human in Public». Jessie Reyez a fait campagne pour le trophée avec énergie sur les médias sociaux, publiant une série de vieilles photos d'elle-même avec un Grammy inséré dans ses mains. «Si vous n'avez pas voté et que vous voulez me voir exploser, allez-y et votez pour mon projet», a-t-elle écrit sur Instagram dans une publication la montrant sortant d'un Grammy.

DEUX FOIS DRAKE: Aubrey Graham, mieux connu sous le nom de Drake, est le principal finaliste canadien, avec des nominations pour deux collaborations différentes. Il a ainsi participé à «No Guidance», de Chris Brown, qui est en lice pour la meilleure chanson R&B. Il partage également une nomination avec Rick Ross grâce à «Gold Roses», pour la meilleure chanson de rap. La relation de Drake avec les Grammy a toujours été inégale. Il y a deux ans, il a choisi de ne pas soumettre son album «More Life» pour la remise de prix. Puis, il s'est présenté l'an dernier pour accepter le prix de la meilleure chanson rap. Tout en tenant son trophée, il a déclaré au public que gagner des prix n'était pas nécessaire tant que les musiciens avaient des admirateurs pour assister à leurs spectacles.

HOMMES DE LA POP: Deux générations de tombeurs canadiens se disputent des prix dans différentes catégories pop. Shawn Mendes partage sa nomination pour «Senorita» avec Camila Cabello dans la catégorie de la meilleure performance par un duo ou un groupe pop. Et Michael Bublé tentera de son côté de remporter le prix du meilleur album vocal pop traditionnel pour «Love», une collection de ballades classiques.

NEUF CHANCEUX?: Le groupe albertain Northern Cree revient aux Grammy avec une neuvième nomination en 18 ans. «When It's Cold - Cree Round Dance Songs» est le 40e album du groupe, et s'inscrit dans la catégorie du meilleur album régional traditionnel. Steve Wood, cofondateur du groupe autochtone, dit qu'il espère gagner pour pouvoir apporter un Grammy à ses élèves de Maskwacis, en Alberta, où il est administrateur.

RETOUR DE CHAMPIONS: La collaboration de Daniel Caesar avec Brandy sur «Love Again» pourrait donner au chanteur né à Oshawa, en Ontario, son deuxième Grammy en autant d'années dans la catégorie de la meilleure performance R&B. L'auteur-compositeur Bernie Herms, qui est né à London, en Ontario, et qui a passé son enfance à déménager à travers le Canada, espère lui aussi obtenir son deuxième prix avec «Only Jesus». L'album a été enregistré par le groupe de rock Casting Crowns et est en lice dans la catégorie de la meilleure performance de musique contemporaine chrétienne. Enfin, la soprano de la Nouvelle-Écosse Barbara Hannigan pourrait obtenir son deuxième trophée dans la catégorie du meilleur enregistrement d'opéra avec «Benjamin: Lessons in Love & Violence», du compositeur anglais George Benjamin.

VERSION REMIXÉE: Bien que l'artiste montréalaise de musique électronique Marie Davidson ne soit pas techniquement nommée pour un Grammy cette année, cela ne l'empêchera pas d'assister à la cérémonie. Elle affirme qu'elle se rendra à Los Angeles en tant qu'invitée des frères belges David et Stephen Dewaele, qui sont nommés dans la catégorie du meilleur enregistrement remixé pour une version club de sa chanson «Work It».