La vidéaste et photographe Catherine Trudeau, du studio Le Point Rose, et Olivier Chagnon

Mission insolite: le nouveau projet d’Olivier Chagnon

Olivier Chagnon a toujours plus d’un projet sur la table. Son dernier en lice, Mission insolite, a ramené le chanteur à l’avant-plan, lui qui avait délaissé cet aspect de sa vie au détriment du professeur, du producteur et de l’animateur ces deux dernières années.

« Je suis content et j’avais envie de retourner à la chanson, car je suis chanteur à la base. C’est dans ça que j’ai étudié », a-t-il mentionné lundi matin, après le lancement et visionnement de presse de son nouveau projet.

Le jeune homme de 22 ans avait réuni quelques membres des médias et du monde municipal dans le techno lab du Collège Mont-Sacré-Coeur pour nous expliquer en quoi consistait sa Mission insolite. « C’est à la fois un concept simple et tordu : enregistrer huit sessions musicales dans huit lieux insolites de la ville de Granby. Le but n’était pas de faire des vidéoclips, juste de prendre des artistes [NDLR : quatre musiciens, un preneur de son et une vidéaste], de leur faire interpréter une chanson qui n’a aucun lien avec le lieu choisi et capter leur prestation en direct, sans préenregistrement », dit-il.

Ainsi, accompagné d’une petite formation acoustique, il a par exemple chanté For me, formidable de Charles Aznavour dans une classe du Collège Mont-Sacré-Coeur, Blue Suede Shoes d’Elvis Presley chez Jules Demers Prêt-à-Porter, et « une grande chanson française » dans un vestiaire du complexe sportif Léonard-Grondin.

Il a également visité le parc des manèges du Zoo de Granby, où il a tourné en pleine canicule et par une journée pluvieuse au milieu de la piste des autos tamponneuses, la bibliothèque Paul-O.-Trépanier, la piscine Miner, la cantine Chez Ben et la salle de montre de Kia de Granby.

Subvention de la Ville
Pour son projet Mission insolite, Olivier Chagnon a reçu une subvention de la Ville de Granby grâce au programme de soutien financier aux initiatives culturelles. En septembre 2017, il se voyait donc accorder la somme de 5000 $ « pour la réalisation de ce projet qui fera rayonner Granby sur le web ».

« Ça couvrait la moitié des coûts, qui s’élevaient à 10 000 $ », mentionne-t-il. « Je pense qu’on a réussi à faire quelque chose de super le fun qui, en plus, a permis à plusieurs artistes d’ici de travailler pour un cachet décent. »

Il fait ici allusion aux musiciens qui l’accompagnent (Philippe Larocque, Gabriel Ashkinadze, Nicolas Fontaine et Samuel Morin), à Nicolas Morin pour le son et à Catherine Trudeau du studio Le Point Rose pour la captation vidéo.

Les huit sessions musicales seront divulguées une à une sur Facebook et YouTube à raison d’une par semaine dès ce mercredi, avec une pause le 31 octobre pour l’Halloween. « Notre objectif est d’un minimum de 1000 visionnements par chanson », indique Olivier Chagnon. « Plus il y aura de vues, plus on pourra développer des webséries de ce genre », termine-t-il, précisant qu’il ne ferme pas la porte à répéter l’expérience si elle s’avère concluante.