Le batteur Sylvain Clavette, le bassiste Mario Légaré et le guitariste Rick Haworth forment le groupe Magneto Trio.

Magneto Trio: du talent à revendre

La Maison de la culture de Waterloo accueillera de la grande visite, vendredi soir : Magneto Trio. Le nom ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais sachez qu’il est composé de probablement trois des plus illustres musiciens accompagnateurs de la chanson québécoise et que, collectivement, ils ont joué avec presque toutes nos grandes vedettes des trois dernières décennies.

« Nos noms de musiciens sont relativement connus, mais pas notre nom de band. Alors, je trouve ça très intéressant et je suis reconnaissant que les gens prennent des risques et viennent découvrir ce qu’on a à proposer », fait valoir le guitariste Rick Haworth, qui joue au sein du trio en compagnie du bassiste Mario Légaré et du batteur Sylvain Clavette.

Musiciens « depuis toujours », les trois gars se côtoient depuis une quarantaine d’années. Ils accompagnent notamment Paul Piché et Michel Rivard depuis leurs tout débuts. Daniel Bélanger, Zachary Richard, Lhasa, Pierre Flynn, Daniel Boucher, Jean Leloup, Luc De Larochellière, Isabelle Boulay, Kevin Parent et plusieurs autres ont aussi fait ou font encore appel à eux pour un disque ou une tournée.

Vous l’aurez deviné, avec pareil curriculum vitae, le triumvirat n’a pas chômé souvent en carrière. Si parallèlement à ces nombreuses collaborations les trois musiciens se sont lancés dans leur projet personnel il y a une quinzaine d’années, c’est surtout pour une question d’amitié.

« Avec le temps, on est devenus très proches même si par bout, on pouvait ne pas se voir pendant plusieurs mois parce qu’on était trop occupé chacun de notre côté. Notre band s’est d’ailleurs formé à la fin de la tournée Maudit bonheur de Michel Rivard parce qu’on ne voulait pas ne plus se voir pendant un certain temps. On avait trop eu de fun à jammer ensemble pendant les tests de son », explique Rick Haworth.

Improvisation

La proposition de Magneto Trio repose sur « un peu d’exploration et beaucoup d’amour », affirme le guitariste. Instrumentale, elle frôle plusieurs styles, de la pop au jazz en passant par la musique du monde, le rock planant ou la musique de film.

« Notre processus créatif part beaucoup de l’improvisation pure, laisse savoir celui qui est aussi guitariste du band maison du FICG depuis six ans. En spectacle, en plus de compositions qui figurent sur nos deux disques, il nous arrive souvent de partir sur une impro musicale. Souvent, les gens ne croient pas qu’on vient d’inventer ça live ! »

Les trois virtuoses de la musique seront de passage pour la première fois dans la région ce vendredi soir, à la Maison de la culture de Waterloo. En plus d’un moment d’improvisation, ils pourraient bien réserver au public une autre belle surprise en interprétant des compositions qui figureront sur un nouveau projet, à voir le jour en 2018. Il s’agit du groupe M. Chandler, issu d’une collaboration avec le chanteur Ian Kelly.

« On était à un lancement de programmation de salle en même temps et Ian a dit qu’il aimerait bien entendre le son de notre band avec un chanteur, raconte Haworth. On s’est dit pourquoi pas, on s’est réunis dans son studio et au bout de quelques jours, on avait 14 chansons. »

Un album devrait sortir au printemps prochain, et une tournée devrait se faire dès l’automne suivant.


Envie d’y aller ?

Quand : ce vendredi 3 novembre à 20 h

Où : à la Maison de la culture de Waterloo

Infos et billets : www.mcwaterloo.com