Le grand patron de l’Orchestre Métropolitain, Jean R. Dupré, était présent au parc Daniel-Johnson lundi pour rappeler la tenue de ce grand concert extérieur gratuit.

L'Orchestre Métropolitain présentera «un concert historique» à Granby

S’il y a une soirée, une seule, de l’été qu’on espère particulièrement douce et étoilée, c’est bien celle du 10 août. Ce soir-là, le parc Daniel-Johnson se mettra sur son 36 pour accueillir l’Orchestre Métropolitain et son jeune chef mondialement reconnu, Yannick Nézet-Séguin. Une grande première à Granby.

La mairesse suppléante de Granby, Denise Tremblay, n’était pas avare de superlatifs, lundi, lors de la conférence de presse rappelant la tenue de ce spectacle extérieur gratuit.

Le qualifiant « d’inestimable privilège », « de spectacle de calibre international » et de « concert historique », la dame n’a pas hésité à inviter les gens de la région à vivre « l’expérience symphonique d’une vie ».

Le but, a ajouté le directeur général de la municipalité, Michel Pinault, étant d’abord de « toucher le coeur des gens ». Selon lui, un tel événement est un excellent exemple de l’audace dont la Ville de Granby veut désormais faire preuve dans son offre culturelle, notamment.

L’Orchestre Métropolitain a maintenant l’habitude des sorties à l’extérieur de la Maison symphonique de Montréal. Cet été seulement, pas moins de 13 concerts en plein air sont prévus dans les Laurentides, Lanaudière et ailleurs. Parmi eux, neuf sont sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, dont celui de Granby.

Le samedi 10 août à compter de 19 h 30, le chef, qui dirige également le Metropolitan Opera de New York et le Philadelphia Orchestra, offrira aux personnes présentes la Symphonie no 5 de Tchaïkovski. En ouverture, les musiciens interpréteront la Suite no 1 de Peer Gynt d’Edvard Grieg. Le titre ne vous dit peut-être rien, mais vous connaissez, sans aucun doute, cet air magistral. Une petite recherche sur le web vous le confirmera !

La Ville de Granby y voit là une belle façon de démocratiser la musique classique en la rendant accessible au grand public, peu importe son âge et sa condition.

Aux premières loges

C’est d’ailleurs dans cette optique qu’on offrira aux gens 500 places aux premières loges, selon le principe « premier arrivé, premier servi ». Cinq sections de 100 places seront réservées à proximité de la scène pour ceux qui se seront d’abord inscrits au granby.ca/OM ou au 450-577-0235. Jusqu’à dix billets par personne seront permis.

Les dignitaires et les personnes à mobilité réduite disposeront également de sections près de l’orchestre.

Le chef de la division des communications à la Ville, Marc Antoine Morin, espère qu’au moins 2000 personnes prendront part à cette soirée.

Moment particulier

Présent lundi, le président-directeur général de l’Orchestre Métropolitain, Jean R. Dupré, s’est dit impressionné par la beauté du site. « Nos musiciens seront choyés de jouer ici », a-t-il mentionné en rappelant que l’OM avait ceci de particulier que la plupart de ses membres jouaient ensemble depuis de nombreuses années.

« Ils sont soudés. Ça donne un son particulier à l’ensemble. Vous allez vivre quelque chose de particulier », a assuré M. Dupré.

Il a même promis une petite surprise au programme, sans en dévoiler davantage. En tout, le public aura droit à environ 75 minutes de musique.

M. Dupré a rappelé que lors de ces concerts en plein air, l’orchestre fait fi des codes parfois stricts du monde classique, préférant rendre l’expérience accessible et hautement conviviale.

Le concert sera présenté à moins de force majeure, ont indiqué les organisateurs. Les gens sont donc invités à apporter leur chaise pliante et tout ce qu’il faut pour se protéger de la pluie... au cas où.