Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L’oeuvre Ténèbres de Chloé Beaulac
L’oeuvre Ténèbres de Chloé Beaulac

L’objet de la nature : œuvres géantes sur fond de patrimoine

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Une bien belle exposition se prépare à Dunham et Frelighsburg. Du 22 mai au 21 décembre, les murs extérieurs de plusieurs édifices patrimoniaux de ces deux municipalités prendront des allures de galeries d’art, alors qu’ils accueilleront 15 œuvres photographiques de très grand format. L’objet de la nature se veut un double circuit à découvrir à pied.

Conçue par la commissaire Mona Hakim et organisée par le centre d’art Adélard, l’exposition met en vedette Chloé Beaulac, Judith Bellavance, Yan Giguère, Normand Rajotte et Chih-Chien Wang, cinq artistes québécois ayant tous un lien singulier avec la nature. « Leurs œuvres proposent avec une sensibilité aiguë, une vision élargie et une réflexion renouvelée sur notre lien avec la nature », explique Mme Hakim.

Celles-ci, d’une hauteur de dix pieds, seront affichées à des endroits stratégiques de Dunham et de Frelighsburg, sur des bâtiments de valeur historique et souvent liés à la mémoire collective de ces villages. Parmi les lieux choisis, mentionnons entre autres le restaurant La Bodega, l’hôtel de ville de Dunham, la Brasserie Dunham, Les sucreries de l’érable, Oneka et Adélard.


« Cette exposition s’inscrit dans la mission d’Adélard, qui est celle de rapprocher les artistes et les citoyens. »
Sébastien Barangé, président et cofondateur d’Adélard

Cinq photographies seront visibles à Dunham et dix agrémenteront le village de Frelighsburg. Il sera bien sûr possible de les découvrir en marchant, puis de prendre le vélo ou la voiture d’une municipalité à l’autre.

Le lièvre du 23 décembre de Normand Rajotte

Bien que les résidants auront l’occasion de les zieuter au quotidien, ces images s’adresseront également aux touristes et aux visiteurs de passage durant l’été et l’automne. Cette nouvelle proposition s’ajoute à la route des vins, au circuit des microbrasseries et aux autres attraits de la région.

« Cette exposition s’inscrit dans la mission d’Adélard, qui est celle de rapprocher les artistes et les citoyens, affirme Sébastien Barangé, président et cofondateur d’Adélard. Nous sommes heureux d’offrir au public cette occasion d’aller directement à la rencontre d’œuvres et d’univers d’artistes québécois de renom. » M. Barangé souligne que le concept extérieur permet de s’adapter aisément aux mesures sanitaires imposées par la COVID.

On suggère de démarrer les parcours à partir de la Brasserie Dunham, au 3809 Principale à Dunham, ou en partance d’Adélard, au 23 Principale à Frelighsburg.

À ces endroits, il sera possible de trouver des informations de départ sur le trajet. En scannant un code QR sur leur téléphone intelligent, les visiteurs pourront également enrichir leurs connaissances sur les œuvres et les artistes.

Des activités éducatives gratuites, principalement des ateliers numériques pour les adolescents, seront aussi offertes parallèlement à l’exposition.

Pour mettre en place cet événement, Adélard a pu compter sur l’aide financière des municipalités concernées, de la MRC Brome-Missisquoi, du Conseil des arts et des lettres du Québec et d’Ubisoft.