Francis Desharnais
Francis Desharnais

Une ville, un livre: «La petite Russie» l’emporte

La bande dessinée «La petite Russie» sera à l’honneur à l’occasion de la seconde édition de l’événement littéraire Une ville, un livre.

L’œuvre de Francis Desharnais, qui a été choisie parmi trois autres candidats, s’inscrit dans une initiative visant à encourager le public de Québec à lire un même livre et à en discuter afin de s’ouvrir à la littérature d’ici. L’auteur, résident de Limoilou, s’est inspiré du livre de son grand-père pour raconter son récit se déroulant à l’époque de la colonisation de l’Abitibi, dans un village baptisé «la petite Russie». 

Le livre a été choisi «pour ses qualités littéraires, son potentiel à rejoindre un large lectorat et l’universalité des thèmes qu’il aborde — attraits que son succès au vote populaire vient confirmer», indique-t-on dans un communiqué. 

Les autres finalistes pour cette seconde édition étaient Shuni de Naomi Fontaine, Saint-Jambe d’Alice Guéricolas-Gagné et Françoise en dernier de Daniel Grenier. 

L’an dernier, Marie-Renée Lavoie l’avait emporté avec son roman Les chars meurent aussi. 

Plusieurs activités reliées au livre récipiendaire auront lieu au cours du mois de mars. 

La programmation d’Une ville, un livre sera dévoilée le 2 mars sur le site www.unevilleunlivre.ca