La Maison de la littérature fait partie des quatre endroits qui accueillera les clubs de lecture.
La Maison de la littérature fait partie des quatre endroits qui accueillera les clubs de lecture.

Les Rendez-vous du premier roman renaissent à Québec

Léa Harvey
Léa Harvey
Le Soleil
À raison d’au moins une rencontre mensuelle, quelques dizaines d’amoureux de littérature pourront se réunir, à Québec, afin de débattre, d’échanger et de partager leurs impressions au sujet de seize nouveaux romans francophones.

Manam de la journaliste Rima Elkouri, Les falaises de l’auteure Virginie DeChamplain ou encore Ténèbre de l’écrivain Paul Kawczak ne sont que quelques exemples des livres qui seront au menu des clubs de lecture cet automne, de la France au Québec.

Pour cette édition des Rendez-vous du premier roman, en plus de la Maison de la littérature, trois bibliothèques de Québec formeront leur propre club de lecture : Canardière, Monique-Corriveau et Saint-Sauveur.

De la mi-septembre à la mi-février, les passionnés de lecture s’exprimeront haut et fort dans le respect des règles sanitaires en vigueur, affirme l’équipe de la Maison de la littérature. Cette année, les grandes joutes oratoires ne prendront pas place dans une salle multifonctionnelle, mais bien sur la «scène littéraire» de l’établissement afin d’offrir la distanciation physique nécessaire.

Les bibliothèques Saint-Sauveur, Canardière et Monique-Corriveau organiseront, quant à elles, leurs rencontres en personne dès la fin septembre, et ce, jusqu'au début mars. Deux fois par mois, comme à la Maison de la littérature, les lecteurs aguerris pourront se rencontrer et participer aux débats animés par le libraire Patrick Bilodeau.

Chaque année, plus de 3000 lecteurs se rassemblent à l’international pour célébrer les nouveaux premiers romans francophones. Au Canada, l’événement, organisé en partenariat entre l’Union des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ) et le Festival du premier roman de Chambéry, en France, touche plus de 200 personnes.

Une deuxième sélection, composée de romans internationaux francophones, sera dévoilée le 16 octobre prochain.

Au terme des six mois de lecture et de débats, chaque club devra choisir ses favoris parmi les seize titres sélectionnés. Le Festival du premier roman de Chambéry compilera les votes et dévoilera les deux gagnants (un lauréat pour la catégorie canadienne et un lauréat pour la catégorie «outre-Atlantique»).

D’ici le printemps 2021, si la situation mondiale le permet, tous les auteurs favoris iront visiter les clubs de différentes régions et certains pourront participer au Festival international de littérature Metropolis Bleu, à Montréal. Les grands gagnants seront, quant à eux, invités à participer au Festival du premier roman de Chambéry, en mai 2021. Le lauréat québécois recevra le Prix des Rendez-vous du premier roman – Lectures plurielles ainsi qu'une bourse de 1000$.

Sélection des huit romans québécois et franco-canadiens

Boîtes d’allumettes, Martina Chumova (Cheval d’août)

La mort de Roi, Gabrielle Lisa Collard (Cheval d’août)

Les falaises, Virginie DeChamplain (La Peuplade)

Manam, Rima Elkouri (Boréal)

Ténèbre, Paul Kawczak (La Peuplade)

Chienne, Marie-Pier Lafontaine (Héliotrope)

Méconnaissable, Valérie Jessica Laporte (Libre Expression)

Punaises, Laurent Lemay (Druide)