Dans la formation Turn It Up, Vanessa Borduas est entourée de Vincent Gendron­ à la guitare, Gabriel Desjardins aux claviers, Vincent Yelle à la basse et Olivier Savoie Campeau à la batterie.

Le projet funky de Vanessa Borduas

La formation Turn It Up a sûrement piqué la curiosité de plusieurs à la Fête de l’été en famille de Saint-Paul-d’Abbotsford, vendredi dernier. Il s’agit du nouveau projet de Vanessa Borduas, lancé à la fin mai.

Accompagnée de quatre musiciens, soit Vincent Gendron (guitares), Gabriel Desjardins (claviers), Vincent Yelle (basse) et Olivier Savoie Campeau (batterie), l’Abbotsfordienne d’origine y interprète les grands classiques de plusieurs générations, allant des Backstreet Boys à Chuck Berry en passant par Rockabye ou encore Dansez, Dansez.

En fait, la collaboration entre les cinq membres du groupe n’est pas nouvelle, souligne la chanteuse. « Ça fait plusieurs années qu’on joue ensemble, qu’on fait des covers pour des événements corporatifs. »

Ce qui est nouveau, poursuit-elle, c’est la direction artistique qu’ils ont donnée à leur projet. « On voulait l’officialiser, le définir. On lui a donné un nom, et on lui a donné une facture visuelle éclatée, dynamique, jeune et funky directement inspirée [du vidéoclip] de Cake By The Ocean. »

« On veut vraiment offrir quelque chose de festif, faire danser les gens de tous âges. On garde l’essence des chansons qu’on fait parce qu’on veut que les gens soient capables de les reconnaître et qu’ils dansent et chantent avec nous, mais on s’amuse avec la forme, on y ajoute notre couleur », dit-elle encore.

L’essentiel du répertoire de Turn It Up est concentré dans la pop, mais il flirte également avec le rock, le country et le disco, laisse savoir l’interprète.

Le spectacle présenté à Saint-Paul-d’Abbotsford était le tout premier du quintette sous le nom de Turn It Up. Aucun autre n’est prévu durant l’été, la formation ayant été officiellement lancée trop tard pour figurer dans les diverses programmations estivales. « On se concentre sur les partys des Fêtes et les mariages pour 2019 », glisse Vanessa Borduas.

Les prochaines semaines seront d’ailleurs tranquilles pour elle puisqu’aucun spectacle n’est à son agenda. « C’est volontaire. J’ai décidé de ne pas jouer cet été pour travailler sur mon nouveau matériel en tant qu’auteure-compositrice-interprète. Je ne voulais pas avoir à replonger en parallèle dans mon vieux son », explique celle qui agit également comme chargée de projet pour le Festival international de la chanson de Granby.