Le comité organisant le Loufoque de Granby a dévoilé ce jeudi la programmation officielle du festival qui se déroulera du 30 août au 1er septembre.

Le Loufoque: un festival pour tous les goûts

Pas moins de 110 artistes répartis sur onze lieux différents en trois journées, voilà ce que proposera le festival Le Loufoque de Granby pour sa première édition. Des artistes évoluant dans le milieu de l’absurde, de l’étrange, du mystère, du cirque, de la magie ou de l’improvisation pourront s’en donner à cœur joie lors de la fin de semaine de la fête du Travail.

Le comité organisant le festival a dévoilé jeudi après-midi la programmation complète de sa première édition. Une combinaison d’activités permettant de rejoindre les intérêts de tous. Le mot d’ordre pour le Loufoque : tout est pour tout le monde. Les responsables vont chercher les passions et non des groupes d’âge.

«Notre intention est de rassembler les gens et de les faire rire autrement en répondant aux intérêts de tous», précise Jean-Olivier Grégoire Fillion, coordonnateur à Vie culturelle et communautaire de Granby (VCCG).

Ce genre d’événement ne se retrouve pas en région. Les organisateurs ont donc pris un risque audacieux en se lançant dans cette aventure. Cependant, à partir du moment où ils ont dévoilé leurs intentions quant à ce nouveau festival, plusieurs personnes se sont montrées intéressées à faire une apparition.

« Une fois qu’il n’y a pas de balise réelle, on peut aller où on veut », mentionne le coordonnateur à VCCG.

L’événement est en préparation depuis le mois de décembre dernier. Le comité a eu la lourde tâche d’organiser le tout en seulement huit mois. Celui-ci est néanmoins très positif en ce qui concerne le déroulement du festival.

«Le Loufoque, ce n’est rien dans l’esprit des gens présentement. Pour moi, déjà qu’il y a du roulement dans la vente de billets, c’est un succès», lance M. Grégoire Fillion.

Activités offertes

Si la plupart des activités sont extérieures et gratuites, une partie de la programmation se déroulera à l’intérieur et viendra avec un coût d’entrée. Les prix varieront entre cinq et quinze dollars.

C’est notamment le cas du Cirque Éloize, qui présentera son spectacle Saloon au Palace de Granby le 31 août et le 1er septembre. Les soirées Hôtel Burlesque pour adultes présentées les 30 et 31 août à l’intérieur de l’hôtel de ville seront aussi des représentations payantes. À noter que l’église Saint-Georges sera en permanence en activité au cours de la longue fin de semaine.

Une promotion Desjardins donnera à ceux qui sont membres de la coopérative un rabais de 20 % sur le prix des billets. L’organisation se dit très fière de participer à cet événement. « Ça fait chaud au cœur de voir un tel organisme embarquer avec nous dès la première année et qui nous fait confiance », affirme le responsable du festival.

Lors de la journée de samedi, la rue Principale sera fermée entre les rues Court et Dufferin de midi à 5 h le lendemain matin. Les festivaliers auront droit à des amuseurs publics en journée et au spectacle Nova en soirée.

Le tout sera suivi du Party du Loufoque organisé par les Jeunes Ambassadeurs de Granby (JAG). Une soirée qui s’annonce festive puisque le DJ Phantom s’occupera de la musique permettant aux gens présents de fouler la piste de danse.

Révélations

Le Grimoire, le Pub du Village, le Louis’ Pub ainsi que le Social Bar & Cie auront sous leur toit deux numéros chacun. Il y aura notamment le spectacle Gore-Hard-Brutal au Louis‘ Pub, qui selon l’humoriste Sébastien Russell, n’est pas conseillé pour les oreilles chastes.

D’ailleurs, la conférence de presse de ce jeudi a permis de révéler les différents numéros prévus au Grimoire. Lors de la soirée de samedi, pour les amateurs de chant se sentant à l’aise de venir distraire les personnes sur place, un spectacle à micro ouvert sera offert. Le lendemain, ce sera un karaoké sous le thème «imitation d’Éric Lapointe et de Céline Dion».

De plus, les gens habitant dans une résidence de personnes âgées ainsi que ceux séjournant à l’hôpital ne sont pas oubliés. Le jeudi précédant le festival, pour changer le mal de place, une escouade du Dr Clown sera envoyée à l’hôpital tandis qu’une autre de la Belle Visite se rendra dans les CHSLD.

Les responsables de l’événement ont pensé aux gens qui ne pouvaient se déplacer afin de briser leur isolement et les faire rire eux aussi. « On veut rejoindre le plus de monde possible, même ceux qui ne peuvent venir », indique M. Grégoire Fillion.

« La petite bible Loufoque », le dépliant qui contient toutes les informations de chacun des spectacles, est disponible dans divers commerces et à certains endroits touristiques, dont au Palace de Granby et à l’hôtel de ville. Celui-ci permettra aux gens de planifier leur fin de semaine adéquatement.

La population est invitée à venir déambuler au centre-ville avec l’esprit très rassembleur du rire.

Il est possible de se procurer des billets en ligne au vccgranby.org/leloufoquedegranby ou en personne au Palace de Granby.