Une énorme sphère sera érigée dans la rue Principale, dans laquelle sera présenté le spectacle multimédia Nova de la compagnie MysterAct.

Le Loufoque, nouveau festival étonnant et mystérieux

Bien qu’il demeure encore intrigant, on en sait un peu plus sur le contenu du nouveau festival Le Loufoque de Granby, annoncé en février.

On promettait un événement nouveau genre, unique, à la limite du mystérieux et de l’absurde, et à la lueur de la programmation dévoilée mardi par Vie culturelle et communautaire, on peut vous garantir que le centre-ville sera tout sauf tranquille les 30, 31 août et 1er septembre prochains.

« Le Loufoque fera vivre des sensations inoubliables aux festivaliers tout en leur faisant découvrir des disciplines artistiques émergentes et innovantes », promet Jean-Olivier Grégoire-Fillion, coordonnateur à la vie communautaire chez VCC.

« On veut vraiment déstabiliser les gens, jouer avec les limites, celles qui nous font fermer un œil, mais garder l’autre ouvert par curiosité de voir ce qui va se passer. »

Parmi les activités offertes, le Cirque Eloise offrira deux représentations de son spectacle Saloon au Palace de Granby.

Cirque, humour, burlesque et cie

Pendant les trois jours du week-end de la fête du Travail, la rue Principale s’animera, entre la rue Court et l’intersection Dufferin/St-Jacques, de dizaines d’activités proposées par plus d’une centaine d’artistes professionnels de différents horizons. Fakirs, drags queens, humoristes, acrobates, comédiens et magiciens… il y en aura assurément pour tous les goûts et tous les âges.

« Contrairement à bien des événements, on n’a pas bâti notre programmation en fonction des groupes d’âge précis, mais plutôt en ciblant les champs d’intérêt », souligne M. Grégoire Fillion.

Ainsi, le Palace de Granby accueillera deux représentations du spectacle Saloon du cirque Éloize ainsi que le doublage d’un film en direct.

L’église St-Georges proposera des numéros d’humour frôlant l’absurde, dans le style des Denis Drolet ou encore de Jean-Thomas Jobin, ainsi que des prestations d’improvisation « qui sortent de la tradition des ligues d’impro », avance le coordonnateur à la vie communautaire.

La place extérieure sera pour sa part animée par des amuseurs de rue.

L’hôtel de ville se transformera en grand cabaret burlesque réservé aux 18 ans et plus — « parce qu’il y aura du vrai burlesque ! » —, et la bibliothèque recevra la visite de drags queen, de magiciens et de théâtre pour jeune public.

Une scène mobile extérieure sera par ailleurs installée dans le stationnement de l’hôtel de ville, et verra défiler toutes sortes de prestations, dont un grand numéro d’évasion impliquant une camisole de force, du feu et une grue, laisse entendre Jean-Olivier Grégoire Fillion.

Party du Loufoque

Le clou des festivités se déroulera toutefois le samedi soir, alors que l’artère principale sera fermée à la circulation entre les rues Court et l’intersection Dufferin/St-Jacques pour le grand Party du Loufoque. Pour l’occasion, une énorme sphère sera érigée, dans laquelle sera présenté le spectacle multimédia Nova de la compagnie québécoise MysterAct. Celle-ci se transformera ensuite en immense discothèque jusqu’aux petites heures du matin.

« L’idée, c’était vraiment d’offrir un festival avec plein d’activités partout et des horaires complémentaires pour que les gens puissent se faire leur propre festival à leur goût. »

La plupart des activités seront offertes gratuitement, mais certaines, intérieures, dont les places sont limitées, auront un prix d’entrée très abordable — entre 5 et 10 $.

Seules les soirées d’humour thématiques présentées dans quatre établissements participants — le Grimoire, le Social Bar, le Pub du village et le Louis’ Pub — chargeront un peu plus cher, soit 15 $. « Différents humoristes de la relève défileront sur scène pour faire rire sur un sujet précis. Il y aura par exemple une soirée gore et une autre XXX », mentionne M. Grégoire Fillion.

L’horaire détaillé de la programmation sera dévoilé en même temps que la mise en vente les billets, le 10 juillet prochain. D’autres activités pourraient s’ajouter, telle une course en talons hauts sur la rue Principale ou un match de soccer en pente.

Pour rester à l’affût, suivez l’actualité de l’événement sur la page Facebook Le Loufoque de Granby.

Rappelons que Le Loufoque vient remplacer deux événements d’importance qui ne reviennent pas cette année, soit Granby en fête et le #Partydu. Les 75 000 $ qui leur étaient consacrés sont donc injectés dans l’organisation de ce nouveau festival, qui ne se classe dans aucune catégorie, mais qui piquera assurément la curiosité des petits comme des grands.