La grande première du film Repères a eu lieu samedi dernier à la grange de l’Hôtel Beatnik de Bromont.

Lancement réussi pour le film Repères

Le second film de la réalisatrice Mimi Tremblay, Repères, a officiellement été lancé samedi dernier à Bromont. Ainsi débute une série de diffusions qui devrait la mener aux quatre coins de la province dans la prochaine année.

« C’était une soirée hyper importante, ça démarre notre cycle de diffusion », souligne la cinéaste et Bromontoise d’adoption Mimi Tremblay, jointe au téléphone dimanche.

La veille, ils étaient plusieurs dizaines à s’être déplacés à Bromont pour assister à la grande première du film Repères qui dresse un portrait des multiples visages de la réalité canadienne. « Il y avait des gens d’un peu partout, même certains qui venaient de la région de Victoriaville », s’est-elle réjouie.

L’équipe qui l’a aidé à mener à bien l’aventure était également sur place pour rencontrer les spectateurs.

« C’était un bon stress, on était fébriles, contentes, mais nerveuses aussi. C’est un drôle de mélange », souligne la jeune cinéaste.

Comme elle l’expliquait à La Voix de l’Est il y a quelques semaines, « Repères tente de définir ce sur quoi repose l’identité canadienne ». Pour ce faire, la cinéaste a visité les coins les plus reculés — et souvent les plus beaux — du pays.

« Les gens ont bien réagi, ils regardaient avec des grands yeux et ils semblaient vraiment impressionnés par les images », avance-t-elle.

Expérience
Comme son précédent film, Nomades, sorti l’an dernier, Repères s’inscrit dans l’ambitieux projet Oiseaux de nuit qui vise à réaliser dix films dans différents lieux du globe. Si le concept est unique, la façon de présenter les réalisations l’est tout autant. La diffusion a eu lieu samedi soir, dans la grange de l’hôtel Beatnik, à Bromont, qui était transformé en salle de cinéma pour la soirée. « Les gens viennent aussi pour l’expérience », estime l’artiste qui souhaite renouveler l’expérience de diffusion dans des lieux semblables.

Mimi Tremblay espère pouvoir présenter sa dernière réalisation dans plusieurs écoles du Québec dès la prochaine rentrée scolaire. Il est également possible qu’une seconde diffusion ait lieu à Bromont dans le courant de l’été.

En attendant, il sera possible de visionner son premier film Nomades sur le site web des productions Oiseau de nuit dès la fin de semaine prochaine à l’adresse www.filmsoiseaudenuit.com