Il y aura une deuxième saison de L’Académie, a annoncé Sarah-Maude Beauchesne sur sa page Facebook, jeudi.

L’Académie donne des ailes à Sarah-Maude Beauchesne

C’est confirmé : il y aura une deuxième saison de L’Académie. Et en prime, un roman en trois parties sur les trois protagonistes féminins de la série, Agathe, Marie et Wendy.

Sarah-Maude Beauchesne en a fait l’annonce sur sa page Facebook jeudi.

Sa série télé jeunesse reviendra sur le Club illico dès l’automne, au même moment où sortira son bouquin aux Éditions de la Bagnole. « Je suis dans l’écriture par-dessus la tête », a admis la Granbyenne.

Elle en est aux « derniers milles des derniers épisodes », précise-t-elle, et le tournage débutera en mai, comme pour la saison précédente. « Suite à la belle réponse immédiate l’automne dernier, on a commencé rapidement à travailler sur une deuxième saison », admet-elle.

La jeune femme ne s’en cache pas : ce succès instantané lui a fait un baume sur le cœur. « Et le renouvellement de la série, c’est la nouvelle d’une année. C’est la réponse qu’on attend tous quand on se lance dans un projet. Ça nous dit qu’on a fait une bonne job, que les gens en redemandent... Honnêtement, c’est la meilleure paie qu’on ne peut pas avoir. »

Si l’arrivée des garçons dans son pensionnat pour filles constituait l’élément perturbateur principal de la première saison, la deuxième aura pour trame de fond des intrigues beaucoup plus intérieures, laisse entendre l’auteure. « Le trio d’amies sera tissé plus serré que jamais, mais elles découvriront également des facettes de leur personnalité qu’elles ignoraient jusqu’à présent, surtout avec des relations en dehors de leur cercle d’amies. »

La deuxième saison reprendra là où la première nous avait laissés, et quelques nouveaux personnages se joindront à l’équipe, laisse savoir Sarah-Maude Beauchesne, sans en dévoiler le casting.

Le roman
Son roman, quant à lui, s’attardera sur l’été précédant l’entrée en 5e secondaire d’Agathe, Marie et Wendy. « On comprendra enfin pourquoi elles ont été chamboulées au point de décider de ne plus fréquenter de garçons », dévoile Sarah-Maude Beauchesne.

Elle explique que le groupe TVA cherchait une façon d’exploiter son concept au maximum. Étant donné que l’écriture romanesque est son mode d’expression artistique principal, il était évident d’y aller en ce sens. « Ce qui est vraiment cool puisque dans un roman, on a beaucoup plus de liberté qu’à la télévision », fait remarquer la jeune femme.

Le livre sera divisé en trois parties distinctes, chacune dédiée à l’un des personnages.

Bien qu’elle aime à penser que cette idée puisse amener certains jeunes à lire, Sarah-Maude Beauchesne se défend bien d’en faire un cheval de bataille. « Ce ne sera jamais ma mission première, d’inciter les jeunes à la lecture, mais si ça a ça pour résultat, tant mieux. Moi, j’essaie juste de leur donner quelque chose qui leur ressemble, qui les rejoint », dit-elle.