De gris terne, les trois faces extérieures de la terrasse deviendront multicolores.

La terrasse de la bibliothèque de Granby se refait une beauté

Avec ses murs de béton gris, la terrasse de la bibliothèque Paul-O.-Trépanier n'a rien de bien invitant de l'extérieur. Ces jours-ci, l'Atelier 19 et le public se chargent de lui faire une beauté.
Le travail a été lancé lundi et se poursuivra au cours des prochains jours, au gré de la météo. Mercredi matin, sous un soleil radieux, des citoyens et des membres de l'organisme s'appliquaient à transformer les trois faces externes de la terrasse en murales hautement colorées. 
Sur l'une d'elles, les passants verront des oiseaux. « On a demandé aux citoyens d'imaginer un oiseau farfelu, de le dessiner et de le reproduire avec notre palette de couleurs. On a reçu 22 esquisses. Reste à voir si tout le monde viendra les réaliser », explique Laurie Morin de l'Atelier 19.
En parallèle à cette initiative, un concours est aussi en vigueur jusqu'à ce vendredi 4 août. Depuis juin dernier, les gens sont invités à soumettre à L'Atelier 19 des citations d'auteur inspirantes via des boîtes de suggestions, Facebook et par courriel. Celles qui seront retenues apparaîtront sur la murale des oiseaux. Le but : remplir l'espace de volatiles multicolores et de phrases... qui donnent des ailes ! 
Les murales de deux autres parois ont été imaginées par l'équipe de l'Atelier. La première montre la silhouette de la ville de Granby en ombrage et une jeune fille qui se prélasse en consultant sa tablette de lecture. L'autre met en scène un jeune lecteur tenant en main un livre traditionnel.
« Des bénévoles de tous les âges vont et viennent nous donner un coup de main pour les réaliser. On accepte tout le monde ! », assure la jeune femme. 
Ce nouveau projet découle d'une demande de la Ville, avec qui l'Atelier est lié pour la production d'oeuvres d'art participatives sur le territoire de Granby. La murale « Les espaces verts » inaugurée en juin à l'école primaire Parkview en est un exemple.
Autres projets
« Et d'autres projets sont en développement », laisse entendre Mme Morin, sans dévoiler les lieux qui seront enjolivés.
Le maire de Granby, Pascal Bonin, affirme pour sa part que le comité culturel se penche présentement sur la possibilité de revamper l'intérieur de la terrasse elle-même. Des investissements pourraient y être consacrés en 2018. « C'est sûr qu'on va faire quelque chose », dit-il.
- Avec la collaboration de Marie-France Létourneau