Dans Oleanna, Raymond Cloutier donnera la réplique à la comédienne Gwendoline Côté.

La pièce Oleanna: le beau risque de Raymond Cloutier

Rien n’est à l’épreuve du comédien Raymond Cloutier. Inspiré par le mouvement #moiaussi, il présentera Oleanna cet été à Sutton. Une pièce coup-de-poing d’où personne ne sort tout à fait indemne.

« C’est un projet qui date de deux ou trois mois. C’est un sujet délicat, alors j’ai beaucoup consulté. J’ai pris une décision très éclairée, très réfléchie parce qu’on se lance dans une aventure qui peut être controversée, mais qui permettra une conversation sur ces enjeux-là. »

Ces enjeux étant l’abus de pouvoir et la perception de harcèlement psychologique et sexuel.

Dans ce drame en trois actes qu’il qualifie de prémonitoire, l’homme de théâtre tient le rôle de John, un professeur d’université établi, sur le point d’être titularisé, qui reçoit dans son bureau Carol, l’une de ses jeunes étudiantes qui considère son enseignement discriminatoire à son égard.

Ces deux visions aux antipodes deviennent alors la source d’un affrontement féroce, dont l’issue changera leur vie.

« C’est un homme infatué, en position d’autorité. Alors qu’elle est plus démunie. Tranquillement, il va se développer toutes sortes de choses. Et elle va finir par l’accuser. Les spectateurs voient les faits, la sanction et la résolution de cette affaire. En général, on sort de là avec des opinions contraires. Il faut se faire une tête », résume M. Cloutier.

Oleanna est née de l’auteur David Mamet en 1992. Ce dernier en a aussi fait un film en 1994.

Raymond Cloutier a découvert la pièce dès ses débuts, lors de la générale à New York, à laquelle il a eu la chance d’assister. « J’ai un lien intime avec cette pièce. David Mamet est reconnu pour son écriture sociale et je suis très en phase avec lui depuis des années », dit-il.

« J’ai toujours préconisé un théâtre lié aux problèmes présents dans la société. Il doit être un miroir, une fenêtre qui donne une vue sur ce qui se passe. Il sert à réfléchir à ce qu’on est. »

Huis clos
Pour ce duel verbal, Raymond Cloutier a fait appel à la comédienne Gwendoline Côté, à qui il a enseigné au Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec à Montréal.

« Elle est vraiment extraordinaire. Je voulais quelqu’un qui avait l’air innocent et fragile, mais qui, en même temps, avait une force épouvantable. »

Et pourquoi avoir voulu mettre en scène un sujet aussi épineux ? « J’ai peur, en ce moment, qu’on lave plus blanc que blanc. On ne peut pas tout mettre dans le même panier. Il y a des gradations là-dedans », dit-il en citant en exemple les cas fort différents de Gilbert Rozon, Gilbert Sicotte et du député libéral Yves Saint-Denis.

« Ce que je dis, c’est “Peut-on en parler ? Peut-on nuancer un peu ?” »

M. Cloutier explique d’ailleurs le titre de la pièce. « Oleanna vient d’une chanson qui parle d’un village idyllique où la bière coule de source, où les dindes se promènent toutes cuites dans la rue, où les relations entre les humains sont parfaites. C’est le paradis terrestre. Je pense que David Mamet a ainsi voulu dire aux gens que le monde sans défaut, ça n’existe pas. »

Du bon théâtre en été

Avec une œuvre aussi riche, on comprend que Raymond Cloutier ne croie pas que le théâtre d’été doive se limiter aux pièces légères, sans véritable substance.

« Je ne suis plus capable d’entendre que parce que le mois de juin arrive, on devient tous des imbéciles ! Le plaisir de l’intensité d’une représentation peut venir de toutes sortes de choses », s’exclame-t-il avec son franc-parler habituel.

Le comédien est convaincu qu’il y a place pour du théâtre « dense et explosif », même en saison estivale.

« À Sutton, ici, ce sera sérieux, mais le fun. J’ose croire que ça va marcher, sinon, je ne le ferais pas. »

Du 6 juillet au 5 août, Raymond Cloutier compte présenter Oleanna au moins neuf fois à la Salle Alec et Gérard Pelletier de Sutton.

Il n’est pas exclu d’ajouter des représentations si la demande est plus forte.

Les billets sont disponibles à l’adresse https://lepointdevente.com//billets/oleanna