Le directeur artistique Placide Rodrigue, la soprano Marie-Josée Lord et le chef d’orchestre André Gauthier sont venus répandre la magie de Noël, mercredi soir au Palace de Granby.

La magie du temps des Fêtes est lancée avec le 10e Grand choeur de Noël

La Fondation du Centre hospitalier de Granby (CHG) est venue confirmer que la saison froide approche à grands pas en dévoilant la teneur du 10e concert-bénéfice le Grand choeur de Noël, qui se tiendra au Palace de Granby le 30 novembre et le 1er décembre dès 20 h.

Ce grand rassemblement musical s’annonce haut en couleur avec la participation des artistes invitées Marie-Josée Lord et Marie Denise Pelletier.

Sous la direction du chef d’orchestre André Gauthier, les deux artistes — qui en sont à leur deuxième participation — seront accompagnées de 70 musiciens de l’Harmonie Granby et de l’Orchestre de Chambre de Granby ainsi qu’un ensemble vocal de 200 personnes provenant de deux chorales : le Chœur de la Fondation et l’Écho du cœur St-Bernardin de Waterloo.

« C’est toujours très impressionnant de chanter avec un choeur parce que c’est comme une masse qui te pousse. On dirait que je chante mieux, a lancé Marie-Josée Lord. Ça donne une présence incroyable. »

La soprano Marie-Josée Lord s’est fait connaître du grand public en 2008 alors qu’elle interprétait Marie-Jeanne dans la première mondiale de l’opéra Starmania. Depuis, elle a sorti trois albums (Amazing Grace 2014, Yo soy Maria 2012, Marie-Josée Lord 2011) qui se sont taillés une place de choix dans le coeur du public. Quatre ans plus tard, elle est revenue à la charge avec son nouvel opus Femmes sorti en février 2018.

Marie-Josée Lord s’est dit « très honorée » d’avoir été invité pour faire ce concert au profit de la Fondation du CHG.

« C’est fantastique que toute la communauté soit impliquée pour lever des fonds. Ça peut être notre père, notre frère ou notre cousin qui se retrouve à l’hôpital et on souhaite tous que les soins soient toujours meilleurs et qu’on puisse bénéficier de la meilleure technologie », a-t-elle lancé entendre visiblement touchée par la cause.

La chanteuse québécoise Marie Denise Pelletier a marqué les années 1980-1990, entre autres, avec ses pièces à succès Pour une histoire d’un soir, Je m’imagine, Tous les cris les S.O.S. En 1982, le Québec la découvre grâce à son rôle de Stella Spotlight dans Starmania. Les distinctions s’accumulent et elle lance, après 30 ans de carrière, un coffret intitulé Les Introuvables. Dernièrement, la chanteuse a offert un album en hommage à Claude Léveillée, Léveillée, entre Claude et moi.

Marie Denise Pelletier se souvient de la première fois qu’elle est montée sur scène avec le Grand Choeur de Noël. « Ce fut l’un des plus beaux moments que j’ai vécu sur scène pendant un concert de Noël », a-t-elle expliqué le coeur à la fois nostalgique et fébrile de répéter l’expérience dix ans plus tard.

les classiques de Noël à l’honneur
Lors de ce spectacle à grand déploiement, les spectateurs auront l’occasion de se laisser envoûter par quelques pièces classiques du temps des Fêtes, mais avec une nouvelle tournure. « Nous avons changé la tonalité des pièces », a annoncé André Gauthier laissant l’assistance intriguée. Entre des segments instrumentaux et L’Étoile de Bethléem — pièce tirée du film de Noël par excellence Maman j’ai raté l’avion — l’audience pourra entendre les chansons Amazing Grace, The Lord’s Prayer, Dansons autour du sapin vert, Smile, Noël à Jérusalem, Dans les rues de Rio pour ne nommer que celles-ci.

Le spectacle nous réserve quelques surprises dont une composition exclusive de Michel Massé du chœur Pratt & Whitney de Longueuil.

Le directeur artistique, Placide Rodrigue, a annoncé un Noël huron-wendat. Un artiste dont le nom n’a pas été dévoilé se livrera à un chant traditionnel amérindien, le wendat.

En 2017, le concert-bénéfice a amassé 77 718 $, un montant dédié au projet de polysomnographie et au Centre de chimiothérapie de l’hôpital de Granby. Depuis 2009, c’est plus de 640 000 $ qui a été distribué à la Fondation du CHG. La Fondation espère amasser plus de 80 000 $ cette année.

Les quelque 1800 billets disponibles sont déjà en vente à la billetterie du Palace et sur le site web de la Fondation du CHG au coût de 50 $.