Jean-François Breau n’en est pas à ses premières armes à l’animation d’un jeu, lui qui a coanimé C’est ma toune! avec sa conjointe Marie-Ève Janvier sur ICI Radio-Canada Télé.

La guerre des clans change de Jean-François

CHRONIQUE / Décidément, l’aventure de La guerre des clans se termine de bien étrange façon pour Jean-François Baril. Après avoir été cavalièrement avisé que les enregistrements prévus étaient suspendus l’année dernière, voici que l’animateur des huit saisons de l’émission est remplacé par Jean-François Breau dans une nouvelle formule du jeu, annoncée pour l’automne à V. Je n’ai pas fait de sondage, mais sur les réseaux sociaux mercredi, les commentaires des fans étaient pour la plupart teintés de colère et d’incompréhension.

Jean-François Baril savait depuis l’automne que La guerre des clans serait de retour après un an d’absence et qu’il n’en serait plus l’animateur. Joint au téléphone, il n’a pas souhaité s’étendre sur le sujet ni jouer les victimes. Bien sûr, les nombreux témoignages d’affection manifestés sur les réseaux sociaux lui font plaisir. L’annonce de mercredi l’a presque soulagé, lui qui souhaite passer à autre chose et regarder vers l’avenir. N’empêche, ce n’est pas son choix. Sur sa page Facebook, il écrit : «L’émission se portait pourtant très bien et j’avais encore du plaisir à jouer avec vous, mais malheureusement V a décidé de faire un changement et c’est la fin de l’aventure pour moi.»

Mais qu’avait Breau de plus que Baril pour qu’on décide de changer l’animateur? Après tout, Jean-François Baril a tenu à bout de bras La guerre des clans depuis 2009, dépassant très souvent Patrice L’Écuyer à la même heure sur ICI Radio-Canada Télé. Il a aussi animé Ça commence bien à V, en plus d’avoir été une tête d’affiche plus que loyale au diffuseur. Bien entendu, il ne s’était pas caché l’an dernier pour manifester sa déception sur l’arrêt de l’émission, mais quoi de plus normal? Je suis sûr que sur 100 Québécois/Québécoises, autour de 99 auraient approuvé sa réaction.

Quand il a entendu qu’on souhaitait ramener La guerre des clans à V, Jean-François Breau n’a fait ni une ni deux, a pris le téléphone et a offert d’animer l’émission, dont il est un fidèle téléspectateur. L’appel tombait à point pour la vice-présidente contenu de Groupe V Média, Brigitte Vincent, qui voulait justement rafraîchir le concept. «Jean-François Breau nous apparaissait comme un choix formidable pour relancer l’émission et la faire revivre», explique-t-elle, citant sa proximité avec le public alors qu’il était coach à Un air de famille.

Brigitte Vincent est consciente que la décision a pu heurter les fans de l’émission. «Les gens sont souvent enclins à se buter au changement, mais il faut laisser la chance au coureur. Quand ils vont voir le résultat en ondes, ils vont comprendre. Ça n’enlève rien à Jean-François Baril, qui a été un très bon ambassadeur pour la chaîne, mais le temps était venu de faire souffler un vent de fraîcheur sur le show.» On produira 50 nouvelles émissions pour l’automne chez Datsit Studios, dans un nouveau décor, devant un public plus nombreux.

Bien qu’il apparaisse encore en ondes avec de vieilles reprises, Jean-François Baril n’a pas tourné une seule émission depuis 2016. Depuis, il s’est remis en forme, a consacré plus de temps à sa famille, en plus de concevoir un jeu de société, Connexion, qui doit sortir à l’automne. L’ancien humoriste a aussi quelques projets, dont il préfère ne pas parler pour l’instant, avec d’autres diffuseurs, autant de télé que de radio. «Mais ça sent très bon», m’a-t-il confié. Bien sincèrement, on ne lui souhaite que du succès.

Jean-François Breau n’en est pas à ses premières armes à l’animation d’un jeu, lui qui a coanimé C’est ma toune! avec son épouse Marie-Ève Janvier sur ICI Radio-Canada Télé. Ironie du sort, Jean-François Baril avait perdu son micro à Rythme FM l’an dernier, au profit de Marie-Ève Janvier. On peut présumer que l’album du couple ne jouera pas beaucoup dans sa voiture dans les prochains mois, même si Baril n’est pas du genre à cultiver les conflits. Ou à déclarer la guerre des Jean-François.

FIN DE COUP DE FOUDRE

Le retour de La guerre des clans signe par ailleurs la fin du jeu Coup de foudre, ramené dans une nouvelle formule à l’automne 2016. Produite par Éric Salvail, jusqu’à l’événement que vous connaissez, et animée par Mathieu Baron, l’émission aura duré deux saisons. Cette décision s’inscrit dans ce «vent de fraîcheur» qui souffle sur la chaîne. «On est en pleine réflexion, on rencontre plusieurs producteurs et on reçoit beaucoup de nouveaux projets. On arrivera cet automne et cet hiver avec plusieurs nouveautés», explique Brigitte Vincent.

TOUS POUR SCOTT ET TESSA

Lundi, 719 000 téléspectateurs ont retenu leur souffle en voyant les patineurs Scott Moir et Tessa Virtue offrir leur meilleur programme pour remporter l’or en danse sur glace, en fin de soirée sur ICI Radio-Canada Télé. Un moment magique, exaltant, d’une grande intensité. C’est beaucoup de monde pour une heure aussi tardive, de 23h à 23h15. CBC a eu l’excellente idée de présenter un montage jumelant des images de leurs grandes performances en carrière et de leurs débuts, enfants, alors qu’ils formaient déjà un duo. Vraiment charmant. Un peu avant 22h, 809 000 téléspectateurs ont vu la Canadienne Cassie Sharpe remporter l’or elle aussi, en demi-lune au ski acrobatique.