Yves Pelletier (photo) est l’un des cinq bédéistes qui seront présents à la Brasserie­ Dunham le 14 avril prochain. Iris Boudreau, Pascal Girard, Richard Suicide et Henriette Valium se joindront à lui.

La Brasserie Dunham célèbre la BD

La Brasserie Dunham accueillera de la grande visite le 14 avril prochain. Cinq bédéistes viendront faire leur tour et rencontrer leur public lors du deuxième Mini-salon de la BD. Il s’agit de Yves Pelletier, Iris Boudreau, Pascal Girard, Richard Suicide et Henriette Valium.

Si on a peu entendu parler de la première édition de l’événement, l’an dernier, c’est qu’elle s’est un peu tenue à l’improviste, raconte Simon Bossé, directeur artistique à la Brasserie Dunham. « On avait fait une bière de commandite pour le Festival de bandes dessinées de Toronto et c’est un dessin de Michel Rabagliati qui figurait sur l’étiquette. Pour la lancer, on a invité Michel à venir à Dunham, et quatre autres illustrateurs et bédéistes avec qui on fait souvent affaire pour nos étiquettes de bière se sont joints à lui. Ça a été notre première édition non officielle du Mini-salon. »

Malgré peu de préparations, l’événement s’est avéré un succès. « Ça a été au-delà de nos attentes », affirme M. Bossé.

C’est ainsi qu’il a eu l’idée de répéter le Mini-salon cette année. Étant lui-même dans le milieu de la bande dessinée, il possède un carnet de noms plutôt bien rempli et n’a eu aucun problème à convaincre le quintette de se déplacer à Dunham le temps d’une journée.

Bien que cette nouvelle mouture soit davantage planifiée, les rencontres avec les bédéistes n’en seront pas moins informelles, laisse savoir le directeur artistique. « Il n’y aura pas de séances de signatures officielles. Les artistes vont aller et venir à leur guise dans le pub, et les gens pourront aller les voir pour jaser avec eux ou obtenir des autographes. » Une librairie éphémère érigée sur place permettra aux participants de se procurer les différents ouvrages des artistes présents. Expositions et autres petites surprises seront également de la partie.

Côté bière, la Brasserie en profitera pour lancer sa bière de commandite du Festival de la BD de Québec, qui remplace cette année le contrat avec l’événement de Toronto obtenu l’an dernier. « Il s’agit d’une bière en hommage à André Montpetit, un bédéiste aujourd’hui décédé qui était surtout actif dans les années 70, explique Simon Bossé. Un film documentaire sur sa vie est sorti il n’y a pas longtemps [NDLR : Sur les traces d’Arthur, de Saël Lacroix]. »