Le directeur artistique Martin Gougeon a annoncé le report de la 20e saison du Théâtre de l’Ancien Presbytère, lundi avant-midi. «On n’a pas le choix, à ce moment-ci, de se commettre et de prendre des décisions difficiles», a-t-il expliqué.
Le directeur artistique Martin Gougeon a annoncé le report de la 20e saison du Théâtre de l’Ancien Presbytère, lundi avant-midi. «On n’a pas le choix, à ce moment-ci, de se commettre et de prendre des décisions difficiles», a-t-il expliqué.

La 20e saison du Théâtre de l’Ancien Presbytère reportée en 2021

Martin Gougeon avait bien hâte de dévoiler la pièce présentée par le Théâtre de l’Ancien Presbytère cet été. Alors que l’industrie culturelle est paralysée par la pandémie de la COVID-19, le directeur artistique a toutefois dû se rendre à l’évidence. Le report en 2021 de la 20e saison du théâtre granbyen a officiellement été annoncé dans une vidéo publiée sur Facebook lundi avant-midi.

«On n’a pas le choix, à ce moment-ci, de se commettre et de prendre des décisions difficiles. Tous les théâtres se retrouvent dans la même position», a expliqué M. Gougeon en entrevue avec La Voix de l’Est.

Ce choix «crève-cœur» s’imposait de plus en plus, que le gouvernement lève ou non les interdictions de rassemblement au cours des prochaines semaines. «On pense d’abord à la santé de nos spectateurs. On veut être certains que les gens soient à l’aise de venir au théâtre. Ensuite, il y a la santé de notre équipe. Si un seul de nos comédiens tombe malade, on doit annuler de nombreuses représentations», a souligné M. Gougeon.

Évidemment, le critère de la rentabilité a aussi pesé dans la balance. «Les gens auront certainement besoin de rire et de se divertir une fois que le pire de la crise sera passé, mais voudront-ils aller au théâtre ?» Même si le report de la saison a occasionné quelques ruptures de contrat, la survie du théâtre de 70 places ne serait pas menacée.

Mises à pied

Martin Gougeon s’est gardé de dévoiler la pièce prévue pour 2020 puisqu’il compte toujours la présenter l’an prochain. Les comédiens Maxime de Munck, Joakim Lamoureux, Catherine Paquin-Béchard et Véronique Savoie devaient faire partie de la distribution, tout comme la chanteuse et musicienne Odette Coulombe. Les circonstances actuelles ont plutôt forcé la mise à pied de toute l’équipe.

«Même si on est une grosse gang à se retrouver sans revenu, tout le monde comprend la situation. Certains ont déjà des idées pour soutenir notre théâtre», a mentionné M. Gougeon, qui a reçu de nombreux courriels d’encouragement lundi.

Le Granbyen d’origine a aussi vu tous ses autres mandats être reportés, voire tout simplement annulés. Il devait notamment collaborer avec l’Orchestre symphonique de Montréal prochainement.

Tournés vers 2021

Le Théâtre de l’Ancien Presbytère surfait sur une vague positive depuis quelques années. Après le succès de la pièce Prochaine sortie en 2018, les 31 représentations de Chassé-croisé ont été tenues à guichet fermé l’été dernier.

Martin Gougeon espère maintenant pouvoir présenter un spectacle «festif, drôle et sympathique, avec une grosse dose de folie» l’été prochain. Si la présence de certains comédiens reste à confirmer, les partenaires et commanditaires du théâtre ont accepté de repousser leur soutien en 2021, pour une 20e saison qui s’annonce prometteuse.

«Ce n’est pas rien, parce qu’ils vivent aussi la crise, mais ils comprennent l’importance de la culture en région et que l’entraide sera vitale pour relancer l’économie», a fait valoir le directeur artistique.