Isabeau Corriveau a offert samedi un spectacle extérieur gratuit aux passants sur la rue Shefford, à Bromont.
Isabeau Corriveau a offert samedi un spectacle extérieur gratuit aux passants sur la rue Shefford, à Bromont.

Isabeau Corriveau: musique et douceur dans la rue

Ne vous étonnez pas d’entendre la douce musique de harpe et de voix d’Isabeau Corriveau, la fin de semaine prochaine. La Bromontoise a décidé de s’installer, munie de son instrument, près de son domicile, sur la rue Shefford à Bromont, afin d’offrir aux passants ses compositions.

Le samedi 23 mai, vers 13h, les citoyens de Bromont pouvaient entendre la harpiste et flûtiste de profession Isabeau Corriveau, au coin des rues Compton et Shefford, «pour donner de la joie dans le village et pour que les gens entendent un peu de musique et de vie», indique-t-elle.

Quelques personnes se sont arrêtées pour l’écouter, d’autres ont ralenti et tendu l’oreille dans leur véhicule. «Ça leur donne un sourire pour le restant de la journée».

Isabeau Corriveau répétera l’expérience samedi ou dimanche prochain, le 30 ou 31 mai, selon la température, en duo avec le violoncelliste Vincent Bélanger, originaire de Montréal. Ils joueront 3 ou 4 heures, pour le bon plaisir des villageois.

L’entreprise de construction de son conjoint, Gestion 1.618, s’est généreusement offerte afin de payer la contribution des musiciens qui se joindront à la Bromontoise, qui compte également faire appel à un violoniste, la fin de semaine du 6-7 juin.

«On aimerait faire des concerts extérieurs en duo pour 5 ou 6 semaines. Je trouve que c’est une idée prometteuse pour les musiciens qui ont dû annuler leurs concerts. C’est un concept intéressant que d’autres villes pourraient mettre sur pied afin de faire connaître les musiciens de la région», mentionne Mme Corriveau, qui effectue également des vidéos de performances et de cours en ligne depuis quelques semaines.

D’ailleurs, la harpiste lance un appel aux autres compagnies qui souhaiteraient encourager la musique locale. «Elles pourraient aider à subventionner le cachet d’artistes d’ici. C’est une belle façon de montrer son support à la communauté artistique.»

Les albums d’Isabeau Corriveau seront également à vendre sur place, lors de ses sorties musicales extérieures. Une contribution volontaire est également possible.