Stéphane Paradis, fondateur des conférences et ateliers Gustave et compagnie, lancera son premier spectacle le 20 octobre à Farnham.

Gustave et compagnie: Stéphane Paradis à l’étape de la scène

Prolonger le contenu des conférences et ateliers vivifiants en dehors des murs des écoles qu’il visite a toujours animé Stéphane Paradis. Pour ce faire, le fondateur de Gustave et compagnie a déjà lancé un livre et une chaîne YouTube. Cette année, il pousse l’audace encore plus loin en se produisant sur scène. Le dimanche 20 octobre, il présentera Le 1er show de Gustave. Un spectacle énergique destiné aux jeunes de neuf ans et plus et leurs parents, que le conférencier surnomme affectueusement les « ex-enfants ».

Depuis 2003, Stéphane Paradis et son acolyte Gustave font le tour des écoles du Québec. Ensemble, ils parlent d’estime de soi, de motivation, de leadership, d’intimidation et de reconnaissance des forces de chacun avec l’énergie contagieuse de quelqu’un qui aurait « déjeuner au Red Bull et au Nutella ».

Souvent, les jeunes rencontrés lui disaient le trouver très drôle. « Tu devrais être humoriste! », qu’ils me lançaient, raconte le volubile conférencier.

À bien y penser, des humoristes qui s’adressent directement aux jeunes de neuf ans et plus, en abordant des sujets qui les touchent, ne sont pas légion. « Y’en n’a pas!, insiste-t-il. Moi, c’est ma cible. C’est donc l’expérience Gustave et compagnie, avec la même énergie qu’on retrouve dans les conférences et les ateliers, avec le même Stéphane, mais présentée de façon différente. »

Ce rêve, il y pense depuis des années. Une collaboration avec Desjardins, Caisse de La Pommeraie, à laquelle se sont joints Tel-jeunes et la LigneParents, est venue donner l’élan nécessaire à son projet appelé à grossir. « Il y a un canevas de base, mais on laisse une grande place à l’ouverture, à l’improvisation », dit-il.

Le « on », c’est lui et Marina Orsini, qui collabore à la mise en scène du spectacle. L’actrice et animatrice signait la dédicace de son livre Devenons des AS pour nos enfants, lancé en janvier 2015.

« Au total, 60% du show a été monté en classe, raconte Stéphane. Le reste, ce sera des surprises pour les gens dans la salle. Je ne veux pas que ce soit rodé au quart de tour. Je veux pouvoir me virer sur un dix cennes. Il va y avoir des sourires au mètre carré et des émotions. Le public, il va être pris en charge directement dans le stationnement! »

Et, tenez-vous bien, c’est gratuit. Un service de garde gratuit pour les enfants de moins de neuf ans sera également offert sur place le temps du spectacle.

Pour participer, suffit de s’inscrire au www.rireenfamille.com et de répondre à quelques questions. Les réponses fournies serviront à alimenter le contenu du spectacle présenté dans l’après-midi du dimanche 20 octobre à l’école secondaire Jean-Jacques-Bertrand de Farnham.

« J’ai dit à Desjardins “Regardez-moi bien dans les yeux, parce que moi, ce show-là, je pars en tournée avec!” »

Connaissant sa fougue et sa passion pour les enfants, on s’attendait à rien de moins.