La conseillère municipale de Waterloo, Ginette Moreau, avait envie de partager une belle histoire vécue avec le public.

Ginette Moreau devient auteure jeunesse

Ginette Moreau ne portait plus à terre cette semaine en apprenant que le récit qui vivait en elle depuis des années allait finalement être publié. Une histoire vécue où il est question d'une peluche perdue, du Grand Nord et de la beauté humaine.
Orthopédagogue, Mme Moreau et aussi conseillère municipale à Waterloo. Elle pourra bientôt ajouter le titre d'auteure à son curriculum, un rêve qu'elle chérissait depuis l'enfance. « Je suis super contente. J'ai envoyé mon manuscrit chez dix éditeurs il y a trois semaines et un m'a répondu. Ce n'est pas signé encore, mais ce sera publié ! », se réjouit-elle.
Il faut savoir que Ginette Moreau a vécu à la Baie-James de 1993 à 2003. Partie avec son amoureux, c'est là que leurs trois enfants sont nés. 
Un jour, lors d'une excursion familiale en bateau à l'embouchure de la baie d'Hudson, le fils de Mme Moreau a perdu son inséparable chat en peluche sur une île déserte. Grâce à une incroyable chaîne de solidarité, le toutou tant aimé est finalement revenu à la maison, après avoir parcouru près de... 500 kilomètres. 
C'est cette touchante aventure humaine que Ginette Moreau avait envie de raconter depuis 2003, non sans l'avoir mise de côté plusieurs fois dans ses tiroirs, en raison de tous ses autres projets de vie. « Cette année, je me suis dit que ce serait dommage de ne pas la publier. C'est une histoire rafraîchissante et universelle, pleine de choses positives. »
« Je voulais parler de la beauté du Nord et montrer que peu importe notre culture ou l'endroit où l'on vit, on croise toujours de bonnes personnes. Il y a de la bienveillance partout », ajoute-t-elle.
Cette saga prendra donc la forme d'un livre illustré de 24 pages, dont le nom n'est pas encore connu, et qui devrait viser un jeune public de 5 à 9 ans. 
Mme Moreau avait déjà publié un document pédagogique pour les élèves du secondaire avec des difficultés d'écriture. Mais ce nouveau projet lui donne l'impression de devenir une « vraie auteure », qui laissera une belle histoire en héritage à ses proches. Et ce n'est peut-être pas fini ; un roman pourrait aussi voir le jour.
« Je suis encore beaucoup attachée au Nord et à mon expérience liée à cela. J'ai deux ou trois chapitres écrits. J'aimerais le faire d'abord pour moi et ma famille. Mais s'il est publié un jour, tant mieux. »