Le nouveau festival week-end Art de vivre s’inscrit dans la tradition du Festiv­’Art (notre photo)­, disparu en 2014, selon l’organisatrice Nora Hamdi.

Frelighsburg: des citoyens présentent un nouveau festival

L’offre culturelle de Frelighsburg sera bonifiée avec l’arrivée d’un tout nouveau festival qui se tiendra les 1er et 2 septembre prochain. Les organisateurs du week-end Art de vivre souhaitent profiter de la fête du Travail pour tester leur concept où la gastronomie, l’artisanat et le travail du bois sont savamment entremêlés.

Les activités se dérouleront au cœur du village de Frelighsburg et à l’église anglicane Bishop Stewart Memorial Holy Trinity, située à distance de marche dans le chemin Garagona.

Organisée par un comité de l’organisme Vitalité Frelighsburg, la première mouture de l’événement se découpera en trois volets distincts.

D’abord, le volet gastronomique. Les gourmands feront mieux de venir le ventre vide puisque l’offre gastronomique décrite par la présidente du comité organisateur, Nora Hamdi, aura de quoi mettre l’eau à la bouche.

Sur le site, fromagers, producteurs de viande, vignerons, maraîchers et pomiculteurs rendront honneur au terroir de Brome-Missisquoi avec leurs produits variés. Un méchoui est également prévu sur place.

Du côté des artisans, les organisateurs se sont également assurés de proposer une offre diversifiée. Ainsi, il sera possible d’acquérir des tableaux, des bijoux, des sculptures, de la maroquinerie, des sacoches et une foule d’autres choses.

La majorité des commerçants proviennent de la région immédiate de Frelighsburg. La liste complète est disponible sur la page Facebook du festival Art de vivre.

Mme Hamdi explique que la volonté des organisateurs était simplement d’ajouter une proposition touristique durant cette période de l’année.

« L’idée est venue de citoyens qui se sont concertés au cours de quelques rencontres. Nous avons discuté de ce que nous pouvions faire pour attirer les touristes toute l’année, ou du moins de mai à décembre », explique celle qui est également copropriétaire du dépanneur du village et de la station-service Fribourg.

Bois d’exception
Le festival du Bois d’exception, organisé par un autre comité, est vu comme une offre complémentaire à la programmation de l’événement.

« Il n’y aura pas de kiosques comme tels, explique Nora Hamdi. Ce sera surtout une démonstration du travail du bois et il y aura une conférence sur la nécessité de protéger nos forêts. »

Les intéressés pourront en apprendre davantage sur l’ébénisterie et le sciage du bois.

L’entreprise frelighsbourgeoise Naka et le maître artisan Pierre Marsan seront sur place pour discuter de cet art.

Tradition
L’événement n’est pas sans rappeler le défunt Festiv’Art, qui avait présenté sa dernière programmation en 2014.

D’ailleurs, Nora Hamdi, qui a été secrétaire dans l’organisation du Festiv’Art, ne s’en cache pas. Elle avance que le nouvel événement pourrait bien reprendre le nom de l’ancien festival l’an prochain, selon le succès de cet été. « Cette année, ça sera un départ. Nous voulons recréer en quelque sorte la tradition du Festiv’Art. Nous allons nous pencher en octobre sur la durabilité et la faisabilité du projet ».

Sans vouloir trop s’avancer, Mme Hamdi explique que le comité souhaiterait dès l’an prochain organiser chaque mois un événement différent, chacun se répétant d’année en année.