Frank Ocean est devenu une figure à part du hip-hop en 2012 quand il a dit publiquement que son premier amour était un homme.

Frank Ocean poursuivi par son père

Frank Ocean, vedette américaine du hip-hop loué pour sa sensibilité artistique, est poursuivi en justice par son propre père à qui il reprochait des propos homophobes.
La plainte déposée jeudi par Calvin Cooksey demande 14,5 millions de dollars à l'artiste, affirmant que M. Cooksey a perdu des opportunités professionnelles après les propos tenus par son fils dans un billet.
Les deux hommes n'entretiennent presque plus aucune relation.
Frank Ocean est devenu une figure à part du hip-hop en 2012 quand il a dit publiquement que son premier amour était un homme.
Après la fusillade d'Orlando en juin, où un homme a tué 49 personnes dans une boîte de nuit homosexuelle avant d'être abattu par la police; le chanteur de 29 ans avait rapporté sur un réseau de blogues des propos de son père contre les personnes transgenres.
«J'avais 6 ans quand j'ai entendu mon père insulter une serveuse transgenre et quitter un restaurant du voisinage, disant qu'elle ne nous servirait pas parce qu'elle était sale», avait écrit Frank Ocean sur le réseau Tumblr.
«C'est le dernier après-midi où j'ai vu mon père et la première fois où j'ai entendu ces insultes».
Calvin Cooksey a nié cet incident et a accusé son fils d'avoir manqué de respect à la fois à la religion chrétienne et à l'islam dans d'autres parties de son billet, dans lequel Frank Ocean dénonçait les persécutions dont était victime la communauté LGBT (lesbiennes, gais, bisexuelles et transgenres).
Le chanteur «a une haine diabolique et mal placée envers son père», indique la plainte, souvent décousue et agressive. Celle-ci note que la Bible condamne «le péché d'homosexualité» et le fait de «ne pas respecter son père».
M. Cooksey affirme qu'il travaillait sur un film dont les perspectives commerciales ont été ruinées par les déclarations de son fils.
Il avait déjà porté plainte contre une autre star du hip-hop, Russell Simmons, qu'il accusait de l'avoir insulté. Il n'avait pas obtenu gain de cause.
Frank Ocean, vedette montante du hip-hop, a sorti son dernier album, Blonde, en août. Démarche originale, il avait choisi de sortir cet opus seul et de ne pas se lancer dans la course aux Grammy Awards, où il aurait pourtant fait figure de favori.
Son premier album Channel Orange en 2012 avait propulsé le chanteur à la voix de falsetto sur le devant de la scène.