Pierre Curzi et Marie Tifo

Fragments d'amour d'un couple public

Gérald Godin et Pauline Julien se sont aimés avec passion et déchirements durant plus de trente ans. De la correspondance qu'ils se sont échangée au fil du temps est né le recueil La renarde et le mal peigné, publié en 2009. Des extraits de ce livre ont été repris depuis par un autre couple de longue date de la colonie artistique, Marie Tifo et Pierre Curzi, qui, de temps à autre, montent sur scène pour les présenter. C'est ce qu'ils feront au centre communautaire Fisk Hall à Saint-Paul-d'Abbotsford le samedi 9 septembre prochain.
À travers cette pièce à deux voix, Héritage Abbotsford souhaite bien sûr promouvoir la culture, mais aussi renflouer les coffres de l'organisme sans but lucratif. Tous les profits iront d'ailleurs à l'entretien et à la restauration du site historique de la Mission Yamaska, qui regroupe le Fisk Hall, l'église St.Paul's Anglican, l'église United, un presbytère et deux cimetières au pied du mont Yamaska.
Intimiste
Aujourd'hui décédés, Gérald Godin et Pauline Julien formaient un couple en vue au Québec. Lui a été journaliste, poète et politicien ; elle était chanteuse et comédienne, mais aussi féministe et militante nationaliste. La renarde et le mal peigné permet de découvrir un grand pan amoureux de leur vie, à travers des dizaines de lettres écrites entre 1962 et 1993.
L'oeuvre a été mise en scène par la Granbyenne d'origine Lorraine Pintal, qui est à la tête du Théâtre du Nouveau Monde à Montréal depuis de nombreuses années. Depuis sa création en 2010, elle a été jouée au Québec et en France, toujours par Pierre Curzi et Marie Tifo. 
Il en résulte un tête-à-tête intimiste d'une heure vingt sans entracte, composé de « très beaux textes », constate la productrice Marie-José Raymond, résidante de Saint-Paul et membre du comité organisateur avec son conjoint, le cinéaste Claude Fournier. Tous deux ont bien connu le couple Julien/Godin. M. Fournier considère d'ailleurs que cette pièce est « loin d'être banale ».
« C'est magnifique. Il y a des tas de choses que je n'avais pas imaginées, même si je les connaissais. C'est à la fois émouvant, passionnant et intéressant sur le plan de l'époque. On voit que l'éloignement alimentait leur passion », ajoute Mme Raymond. 
Une belle façon d'entrer dans l'intimité de ce couple marquant et de voir deux grands comédiens à l'oeuvre...
Les billets (au coût de 65 $, dont 50 $ sont déductibles d'impôt), incluent un cocktail après la représentation.
Envie d'y aller ?
Quand : le samedi 9 septembre à 17h
: au centre communautaire Fisk Hall, 185 rang de la Montagne, à Saint-Paul-d'Abbotsford
Billets en vente en ligne à bit.ly/2sHUNjF