Le maire Jean Lévesque estime que le Festi’bois a accueilli plus de 6000 visiteurs.

Festi’bois: rendre sa noblesse au travail du bois

Le Festi’bois de Frelighsburg a offert toute une vitrine au travail du bois. De la foresterie jusqu’aux produits travaillés par des ébénistes ou des luthiers, la première édition de ce qui devrait devenir une tradition annuelle a charmé les visiteurs.

Frelighsburg bouillonnait d’activités samedi. En plus du festival Art de vivre, déjà bien apprécié des visiteurs et des citoyens, le village accueillait un vernissage et le tout nouveau Festi’bois.

« Pour un village de 1100 habitants, je pense qu’on est pas mal dynamiques, a lancé le maire Jean Lévesque. Le Festi’bois a dépassé les attentes et les critiques sont excellentes ! »

Plus d’une trentaine d’exposants étaient présents sous le chapiteau installé près du Marché Tradition afin de démontrer leur savoir-faire.

De la gestion de la forêt jusqu’à la fabrication d’instruments de musique, le Festi’bois a permis de présenter la foresterie sous un angle différent de celui de l’exploitation industrielle.

« C’est comme en agriculture, où l’on tente d’avoir des circuits plus courts entre le champ et table, c’est la même chose en foresterie. Ça met de l’avant des pratiques qui sont plus acceptables socialement », explique Jean Lévesque.

Réseau de foresterie

L’an dernier, le festival Art de vivre avait permis de présenter le Réseau de foresterie, une initiative locale qui vise à valoriser la foresterie et à en faire un outil de développement pour la municipalité. Le Festi’bois permet aux artisans de mettre en marché leur production et surtout d’attiser l’intérêt pour le travail du bois.

L’événement devrait continuer de grossir l’an prochain, assurent les organisateurs. « Il y a plusieurs artisans qui veulent revenir l’an prochain et d’autres qui attendaient de voir la première édition avant de participer. Je pense que ça risque de doubler l’an prochain », a avancé le maire Lévesque.

Selon les organisateurs, plus de 6000 visiteurs auraient pris part à l’événement.

Jean Lévesque rappelle que plus de 70 % du territoire de la municipalité est couvert de forêt.