Les deux femmes à l’origine du projet Faire danser un village, Marie-Claude Lord et Maude Lecours, entourent sur la photo deux autres membres de l’équipe, soit Vickie Grondin et Carl Beauchemin.

Faire danser un village: Lac-Brome sur son 36

L’équipe derrière l’étape bromoise de Faire danser un village peut dire mission accomplie. Les concepteurs ont non seulement réussi à faire se dandiner plusieurs dizaines de résidents de Lac-Brome, mais également à les réunir à la soirée festive organisée pour le dévoilement de la vidéo.

La salle du Théâtre Knowlton était pleine à craquer jeudi soir pour le dévoilement tant attendu de la vidéo mettant à l’honneur leur « havre de paix », pour reprendre les mots du maire Richard Burcombe.

À quelques instants du visionnement de la vidéo, certains « acteurs » étaient toutefois un peu nerveux de voir pour la première fois leur performance.

« J’ai bien hâte de voir de ce qu’on aura l’air », faisait mine de s’inquiéter Lisette Bouchard qui en était, comme la plupart des participants, à sa première présence devant la caméra.

Celle-ci a cependant adoré son expérience.

« Ça permet de rencontrer de nouvelles personnes et de réunir les gens », explique Mme Bouchard qui fraternisait avec un couple de participants.

« C’est très bien filmé, il y a du rythme et ça donne un beau résultat », estimait pour sa part Louis Canac-Marquis, qui a embarqué dans l’aventure avec sa conjointe malgré quelques réticences.

L’étape de Faire danser un village à Lac-Brome reprend essentiellement les mêmes éléments que la première version. La municipalité avait toutefois donné quelques consignes aux réalisateurs.

« Nous voulions que Lac-Brome soit le plus largement possible représenté et qu’on y voie tous les secteurs », explique le responsable des communications de Lac-Brome, Ghislain Forcier.

Belle carte de visite

Ainsi, la caméra nous fait visiter les lieux représentatifs du village de Knowlton, en passant par la nature du secteur de Bondville et la beauté du lac Brome.

Une approche qui devrait avoir son effet sur les touristes ; c’est du moins ce qu’espèrent les élus.

Comparativement à la première vidéo où l’on présentait des résidants de Frelighsburg, Dunham et Cowansville, l’équipe a pu travailler cette fois-ci avec de meilleurs équipements, permettant plus de mobilité dans la prise d’images.

Cette formule pourrait être transportée dans d’autres municipalités des environs, comme le laisse entendre Marie-Claude Lord, l’une des artistes derrière le concept.

À Lac-Brome, les spectateurs ont eu droit à une performance surprise sur les planches du théâtre Knowlton de l’auteur-compositeur-interprète Amos J qui a interprété Dance, que l’on peut entendre dans la première capsule, et de Remember, trame sonore du second clip.

Et comme dans la vidéo, la foule du théâtre ne s’est pas gênée pour bouger et chanter avec l’artiste.

Même le maire de Lac-Brome Richard Burcombe et son homologue de Bromont Louis Villeneuve se sont essayés à quelques pas de danse.

L’équipe de concepteurs tenait à remercier les élus de Lac-Brome qui « reconnaît l’importance de l’art et de la culture dans la construction du sentiment d’appartenance ».

La vidéo sera officiellement mise en ligne par la municipalité lundi.