L’exposition propose un deuxième volet de la série thématique sur la filature Bruck Mills. Elle est présentée au Musée Bruck du 12 septembre au 2 novembre.

Exposition au Musée Bruck: un bon filon

Le vernissage de la traditionnelle exposition collective automnale du Musée Bruck, regroupant une quarantaine d’artistes de la région sous la thématique du filon, avait lieu samedi. Les œuvres sont exposées jusqu’au 2 novembre.

La série thématique qui a commencé l’année dernière se terminera en 2022 pour célébrer les 100 ans de la filature Bruck Mills. « C’est à cause de cette usine, qui a ouvert en 1922, que le musée porte ce nom, explique la directrice générale, Suzanne Morin. La “Bruck” a été très importante dans le développement démographique et économique de la ville. Ça touche les gens de la région, puisque plusieurs y ont travaillé. »

Denis Giroux, président d’honneur de l’encan, Suzanne Morin, directrice générale du Musée Bruck, et Mireille Brisset, directrice générale de l’encan.

La thématique est habilement construite en une phrase qui se divise en cinq sous-thèmes — et autant d’années — identifiés avec un mot-clé : Au FIL du temps (2018) Et tel un FILON d’or, le Musée Bruck révèle (2019) le TISSU de son histoire (2020) et préserve la FIBRE (2021) du patrimoine TEXTILE de Cowansville (2022).

Le thème n’est qu’un point de départ pour les artistes, qui peuvent l’interpréter à leur manière. Pour Valérie De Gagné, arrivée à Cowansville il y a trois ans, elle souhaitait participer à la vie culturelle de la ville. « Pour moi, le filon d’or ça représentait les ressources naturelles, nos richesses naturelles et notre eau », raconte l’artiste qui exposait pour la première fois au Musée Bruck.

Brigitte Dahan, elle, n’en est pas à son premier encan avec le musée. « C’est un beau musée, ce qui y est présenté est toujours de grande qualité, dit l’artiste qui participe pour la quatrième fois à l’exposition collective automnale. La thématique correspond beaucoup à ma démarche : le filon d’or, pour moi, c’est le fil de la vie qui se déroule. »

Encan

Sur place, il est également possible de participer à un encan anonyme pour soutenir la fondation du musée. Les artistes reçoivent les mêmes redevances que s’ils exposaient leurs œuvres dans une galerie d’art, assure la directrice de l’encan, Mireille Brisset. L’encan se tient jusqu’au 12 octobre et permettra d’appuyer financièrement les activités du musée et de mettre en valeur des artistes de la région, indique-t-elle.