Les membres du groupe Flying Joes

Des rockeurs aux anges

L’église épiscopale St-George de Granby est sans doute la plus cool en ville. Dans l’édifice de la rue Principale, la religion et la musique ont appris à cohabiter en harmonie ces dernières années. Et pas seulement la musique classique ou les airs du monde... Le rock lourd s’y installe parfois. Comme ce vendredi...

Les amateurs du genre reconnaîtront assurément les groupes invités à cette grand-messe du rock. À commencer par la tête d’affiche de la soirée, le groupe Flying Joes. Connu pour son rock mêlé de blues rappelant les années 70, le trio présentera les pièces de son album Let It Out lancé en 2015, et quelques nouvelles chansons, dont The Greatest Gift of My Life, son plus récent single.

Bien qu’elle se présente comme une formation montréalaise, Flying Joes a des racines locales. Son leader, Syd Bédard, est un gars de Granby, tout comme le batteur du groupe, Yves Côté.

Les spectateurs y verront également les membres du groupe Archer’s Line de Granby qui, dit-on, font dans le hard rock.

La soirée mettra aussi en vedette Hexapheen, dont fait partie un autre Granbyen, Frank Ouellette. « On est ensemble depuis dix ans et on a vraiment un produit solide à présenter. Les membres s’entendent bien, la musique coule de source. Ça sonne un peu années 80. On fait du rock alternatif », explique-t-il, en précisant que les trois groupes qui monteront successivement sur scène offriront tous leurs propres compositions.

Et pourquoi avoir choisi une église ? « Je suis tombé amoureux de l’endroit en allant voir un spectacle d’Archer’s Line, justement. Ça apporte un cachet. Ce sera la première fois qu’Hexapheen jouera dans une église. C’est spécial », ajoute Frank Ouellette.

En préparation depuis novembre, ce spectacle est une rencontre d’un soir entre les trois groupes, fait remarquer le musicien. « Mais il n’est pas impossible qu’on le refasse. »

Ce dernier rappelle que la formule s’adresse à « un public en général ». « C’est du rock accessible à tous ! »

« Les gens vont en avoir pour leur argent. Le son, les éclairages, les projections... C’est vraiment un show professionnel. Il y aura même des captations vidéos sur place », ajoute Frank Ouellette.

Inutile de vous dire que la salle sera dépourvue de sièges pour l’occasion.

Inutile, non plus, d’espérer entendre un ange passer !