Les photographes professionnels Julie Catudal et Stéphane Champagne proposent 22 clichés de personnes passionnées et passionnantes.

«Des gens d’exception» : une belle galerie de portraits à ciel ouvert

De bien belles personnes occupent l’espace longeant l’Estriade, près de la passerelle Miner et la rue Long depuis quelques jours. Des citoyens parfois bien connus, parfois moins, mais qui ont tous en commun d’être exceptionnels à leur manière. Croqués au naturel dans leur environnement, ils font présentement partie d’une impressionnante galerie de portraits à ciel ouvert qui vise à leur rendre hommage.

Suffit de parcourir l’exposition pour en être convaincu. Les 22 personnes qui apparaissent sur les grandes photos en couleur méritent pleinement leur place au soleil. « C’est un hommage,  de leur vivant, à des gens d’exception issus de tous les milieux », explique Stéphane Champagne, le photographe idéateur de l’événement, qui porte le titre Des gens d’exception, tout simplement. 

Pour ce projet, il a fait appel à Julie Catudal, une consoeur photographe qu’il connaissait un peu, surtout pour son travail à La Voix de l’Est. « J’avais envie de le faire avec quelqu’un et je savais qu’elle travaillait bien », dit-il.

« C’est Stéphane qui m’a appelée et j’ai tout de suite accepté son invitation. C’est un honneur pour moi de faire un projet avec lui. Et puis, de voir nos photos en grand format, c’est toujours spécial », ajoute Julie, qui est à l’origine de sept des 22 oeuvres présentées. 

Du sport aux arts

Une fois la brochette de personnalités choisie, l’un et l’autre sont allés à la rencontre de leurs sujets, en veillant à les mettre en contexte, sans retouche ou presque.  

Les amateurs de sport reconnaîtront notamment « Monsieur Soccer » à Granby, Jean-Yves Phaneuf, et l’homme de hockey Daniel Lacroix. Ils croiseront également les visages de Diane E. Tétreault, engagée dans la cause du cancer, le musicien Jean-Luc Hébert, la passionnée d’horticulture Lise Deslauriers, l’environnementaliste Alain Mochon et l’ambassadrice de la culture France Arbour... entre autres.

« Ces gens viennent du domaine des arts, de la philanthropie, du sport, de l’agriculture, de partout », précise Stéphane Champagne, en pointant un cliché où apparaît un vétérinaire du Zoo de Granby penché sur un rhinocéros endormi. « Shannon Ferrell est né en Alaska, a vécu au Texas, avant de venir s’établir ici il y a quelques années. C’est un francophile avec une histoire super intéressante. » 

Le duo lève aussi son chapeau à l’obstétricienne Diane Martel qui, poussée par sa passion et sa détermination, est devenue médecin sur le tard et a mis au monde 2800 enfants.  

Les visiteurs découvriront également un certain Luc Gagnon qui, en toute discrétion, joue un rôle de premier plan dans l’accompagnement des personnes mourantes. Pour préserver son « anonymat », Stéphane l’a d’ailleurs croqué à contre-jour.

Et pour bien informer le public, le duo a veillé à ce que chaque photo soit accompagnée d’un court texte biographique résumant le parcours des « vedettes » de l’exposition.

Pourquoi ce thème? « J’aime le monde en général et j’aime les humains qui se démarquent », affirme-t-il tout bonnement, en ajoutant que parmi toutes les personnes qu’il a sollicitées, une seule a refusé son invitation.

Deux autres années

Grâce à une entente avec la Ville de Granby — encore valide pour deux ans —, c’est la quatrième fois que le Granbyen tire profit de cet espace vert en bordure de la piste cyclable pour y présenter une série de clichés thématiques. 

Après avoir présenté, en 2016, les photographies sportives de son ami, le réputé photographe de presse Bernard Brault, Stéphane s’était associé à lui en 2017 pour exposer leurs clichés personnels avec conseils techniques à l’appui.    

L’an dernier, Stéphane Champagne avait proposé une panoplie de photos mettant en valeur les attraits de la grande région de Granby. Des perches sont déjà tendues pour l’exposition de l’an prochain, laisse-t-il savoir. 

D’ici là, il est possible d’admirer les photographies de Des gens d’exception jusqu’en novembre prochain. Le vernissage se tiendra le mercredi 24 juillet à 18h.   

Les marcheurs et les cyclistes ont facilement accès à l'exposition à ciel ouvert.