Fernande Marie-Ange Bolduc-Travers s’est éteinte dans la soirée du lundi 16 juillet, au Centre d’hébergement Leclerc à Granby, à l’âge de 93 ans.

Décès de la fille de La Bolduc

La dernière descendante directe de La Bolduc n’est plus. Fernande Marie-Ange Bolduc-Travers s’est éteinte dans la soirée du lundi 16 juillet, au Centre d’hébergement Leclerc à Granby, à l’âge de 93 ans.

Son décès a été confirmé jeudi à La Voix de l’Est par une très proche amie de Mme Bolduc depuis 12 ans, Sylvie Gauvin.

« J’ai passé trois heures à son chevet ce soir-là. J’ai quitté vers 20 h, et elle est partie seule, vers 21 h 30 », raconte-t-elle, précisant que, sentant la fin venir, tous ses proches étaient passés la voir durant les dernières semaines.

Fernande Bolduc était la cadette de Mary Travers, et la seule de ses quatre enfants encore en vie après que son frère, Réal, soit décédé en 2015. Elle avait 14 ans lorsque sa mère est décédée. Elle lui a toute sa vie durant voué un véritable culte.

Durant 45 ans, elle a ramassé tout ce qui lui appartenait : photographies, disques, contrats, vêtements, bijoux, instruments de musique, affiches de spectacles, coupures de presse, chansons manuscrites, correspondance, etc. En 1984, elle a remis son « trésor » au Musée de la Gaspésie.

« En apportant les objets et documents de sa mère au Musée, Fernande accomplissait ainsi (en quelque sorte) les dernières volontés de cette dernière qui désirait être enterrée en Gaspésie [NDLR : son corps repose toujours au cimetière Notre-Dame-des-Neiges de Montréal] », peut-on notamment lire sur le site internet du Musée de la Gaspésie, qui a souligné jeudi « la perte d’une grande donatrice ».

Dernière sortie au cinéma
Comme pour boucler la boucle d’une vie consacrée à sa mère, la dernière sortie du centre qui l’hébergeait fut, pour Fernande Bolduc, de retourner voir le film consacré à sa mère au cinéma, quelques jours après le visionnement privé auquel elle avait eu droit à l’hôpital, en avril dernier.

« C’est moi qui l’ai accompagnée, indique Sylvie Gauvin. Elle avait beaucoup aimé le film et voulait le revoir sur grand écran. »

Pour respecter les dernières volontés de Fernande Bolduc, aucun service funéraire ne sera fait. Ses proches lui préparent toutefois un hommage, « une petite fête ou il y aura de la musique », laisse entendre Sylvie Gauvin.

Le rassemblement se tiendra dans un parc de la région qui reste à déterminer, le 11 août prochain. La population y est également invitée. Toutes les informations seront communiquées ultérieurement.