Chansons cochonnes et autres grivoiseries

La salle Alec & Gérard Pelletier est loin d'être à court d'idées pour son financement. Après son encan-bénéfice du 18 mars dernier, qui a permis d'amasser au-dessus de 12 000 $, voilà qu'elle convie le public à venir entendre des « chansons cochonnes », ce samedi 1er avril. Et ce n'est pas un poisson d'avril !
« Ce sera définitivement une soirée pour les 18 ans et plus, lance la gérante de la petite salle, Suzanne Lemay, au bout du fil. Ou les moins de deux ans... »
Plus d'une dizaine de citoyens, musiciens, chanteurs et grands amateurs de littérature de la région « à l'esprit momentanément tordu » seront réunis sur scène pour interpréter quelques chansons. Parmi eux, le cinéaste Yves Langlois, le comédien Jacques Piperni et le politicien Claude Boucher, pour ne nommer que ceux-là.
Les spectateurs pourront notamment se rincer les oreilles avec Les brassières, de Plume, La p'tite bite, version Bidochons, Les nuits d'une demoiselle, de la Française Colette Renard, La jeune fille du métro, de Renaud, ou encore De profundis morpionibus, chanson paillarde qui parle de... vous l'aurez deviné !
« Certains ont aussi changé les paroles d'une chanson connue pour la rendre plus coquine, et d'autres se sont même regroupés pour former un petit groupe, Les 2 Ste-Nitouche et les 4 poilus, et ils ont composé leur propre chanson », laisse savoir Mme Lemay.
Le spectacle de 90 minutes se déroulera sous l'animation de Madame Zazoue, qui agira à titre de maître (sse) de cérémonie. « Elle a déjà animé des cabarets burlesques... on connaît son petit côté grivois », relève Mme Lemay.
Envie d'y aller ?
Quand: ce samedi 1er avril
Où: à la salle Alec & Gérard Pelletier de Sutton
Infos et billetterie: www.salleagpelletier.com