Le Festival du Cinéma de Knowlton est reporté à l’an prochain.
Le Festival du Cinéma de Knowlton est reporté à l’an prochain.

Annulation du Festival du cinéma de Knowlton

Difficile d’assister à un festival de cinéma sans côtoyer de près d’autres mordus du septième art. Devant cette réalité, les organisateurs du Festival du Cinéma de Knowlton n’ont eu d’autre choix que de faire une croix sur l’édition 2020.

Pour la présidente du conseil d’administration de l’événement, Michèle Bazin, les circonstances le commandaient, d’autant plus que le Théâtre Lac-Brome a fermé ses portes jusqu’au 3 octobre. C’est à cet endroit que la majorité des activités du Festival devaient se tenir du 20 au 23 août prochain.

«Étant donné que la distanciation sociale va durer encore plusieurs mois, et qu’au mois d’août, il serait mal venu d’inviter les gens à s’asseoir côte à côte pour assister à des films et d’inviter des artistes de la région. Alors que l’incertitude prévaut à tous les niveaux, le conseil d’administration du Festival a avisé la Ville de Lac-Brome, la MRC Brome-Missisquoi et les différents commanditaires que la troisième édition était annulée, a laissé entendre Mme Bazin. C’est bien désolant tout cela, mais il faut se garder en santé.»

Cette décision n’a pas été prise de gaieté de coeur, ajoute-t-elle, en soulignant à quel point la mouture 2020 promettait d’être «sans pareille».

À titre d’exemple, elle mentionne que le Festival devait compter une journée de plus, lors de laquelle les cinéphiles auraient pu voir les meilleurs courts métrages provenant de la Belgique, de la France, de l’Australie, des États-Unis et du Québec.

L’organisation avait également eu l’idée de faire appel à la Société historique du comté de Brome pour agrémenter le visionnement du film Downton Abbey d’une collection de vêtements originaux des années 1920-1930.

La scénariste du long métrage 14 jours 12 nuits, Marie Vien, devait également être présente au Festival, tout comme de nombreux autres artisans du cinéma.

Parmi eux, on comptait notamment Lyse Lafontaine, coproductrice du drame historique Le chant des noms, qui avait été invitée à parler de cette oeuvre mettant en vedette les acteurs britanniques Tim Roth et Clive Owen.

Michèle Bazin rappelle également que la période d’inscriptions au Concours de courts battait son plein, mais que tout est annulé pour cette année.

La dame insiste cependant : le Festival n’est que partie remise en 2021. Le Théâtre Lac-Brome est déjà réservé du 25 au 29 août de l’an prochain.