Annie Brocoli sera au micro de l’ensemble des stations Énergie à l’émission du matin Le Boost en compagnie de Phil Branch et Olivier Martineau à compter du 16 juillet.

Annie Brocoli veut passer à autre chose

Annie Brocoli « n’est pas morte », mais Annie Grenier de son vrai nom souhaite « tourner la page d’un grand pan de [sa] vie, aller complètement ailleurs ».

Après s’être produite au Zoofest l’été dernier, c’est vers la radio qu’elle se tournera cet été. Dès le 16 juillet, elle sera au micro de l’ensemble des stations du réseau Énergie à l’émission du matin Le Boost en compagnie de Phil Branch et Olivier Martineau. Elle remplacera Julie Bélanger, qui sera à la barre de la première moitié de la saison, à compter du 25 juin.

« Je suis vraiment enthousiaste, c’est vraiment un médium que j’aime beaucoup, et ça a tout de suite cliqué avec les deux gars lors du pilote qu’on a fait il n’y a pas longtemps », a réagi la principale intéressée.

Ce n’est pas la première incursion de la Rougemontoise dans l’univers de la radio. Elle avait animé Le bonheur, c’est l’été aux côtés de Philippe Pépin de 2009 à 2011, rappelle-t-elle.

Mais que le réseau Énergie l’ait approchée après l’avoir vue au Zoofest pour lui proposer cette aventure radiophonique l’a « énormément touchée ». « Ça veut dire que j’ai semé une graine, qu’on arrive à m’imaginer dans autre chose que ce pour quoi on me connaît depuis presque deux décennies. Et ça tombe à point parce que c’est là que je suis rendue dans ma vie », dit-elle.

Une libération
Le Boost sera une émission « lively comique légère », dit-elle. « On va raconter des anecdotes, commenter divers sujets... » C’est donc sous un autre jour que le public sera appelé à voir la superstar des tout-petits. Dans un univers où elle devra partager son opinion, raconter des bribes de sa vie... Quelque chose qu’elle n’a, jusqu’à présent, pas réellement eu à faire en public puisqu’elle se cachait derrière des personnages et des costumes.

« Mais si tu savais à quel point cette perspective me détend et me libère ! Depuis mon one woman show l’été passé, j’ai vraiment envie de me défaire de cette image de « perfection » que projetaient mes personnages. La radio va me permettre de m’installer vraiment dans la direction où je m’en vais en tant que femme, et en octobre, je pourrai dévoiler un autre projet en continuité avec la veine que je souhaite maintenant exploiter », laisse-t-elle entendre.

Rappelons que la grande majorité de sa tournée Le monde d’Annie Brocoli a été annulée à la grandeur du Québec.

Annie Grenier ne cessera pas pour autant de travailler pour les enfants, avertit-elle. « Mais je vais travailler différemment. »

Un projet de film, une comédie musicale pour jeune public, est d’ailleurs dans ses cartons.