Anne Boyer

Anne Boyer lance la «suite littéraire» du téléroman Yamaska

C’est à compter de ce mercredi que les fans du téléroman Yamaska pourront renouer avec les personnages d’Hélène, Julie et Réjanne. Les trois femmes reprendront vie non pas au petit écran, mais bien sur papier, avec la parution des trois romans qu’avaient annoncés Anne Boyer au printemps dernier.

« Je suis bien énervée ! », a admis la principale intéressée à deux jours de voir son triptyque littéraire débarquer chez les libraires. « Encore plus qu’au moment de dévoiler une nouvelle série télé. Ça comporte bien sûr un niveau de stress, mais ça fait quand même trente ans que je fais ça. Mais là, des livres, c’est tout nouveau. Je n’ai pas de repères. J’arrête pas de me demander si les gens vont aimer... »

Anne Boyer n’était pourtant pas seule dans cette nouvelle aventure. Elle a eu l’aide de sa bonne amie, l’auteure, scénariste et éditrice Dominique Drouin. Ensemble, elles se sont partagé la tâche d’écrire le destin des trois héroïnes de la populaire émission, deux ans plus tard. « J’ai écrit Hélène pendant que Dominique écrivait Réjanne, puis on a écrit Julie à quatre mains », explique-t-elle.

On retrouve le personnage d’Anne-Marie Cadieux peinant à se remettre du décès d’Étienne. Hélène ne croit plus en l’amour, jusqu’au jour où un beau vétérinaire débarque dans sa vie. Une terrible épreuve viendra toutefois séparer les amoureux...

Réjanne, elle, se sent redevable envers Haïti, qui lui a donné son fils adoptif, et elle décide de mettre sur pied une fondation dans le but de reconstruire l’orphelinat détruit lors du tremblement de terre de 2010. Elle fera la connaissance de la mère biologique de son enfant, et l’invitera au Québec.

Quant à Julie, on la découvrira amoureuse de son beau William. Mais un événement tragique viendra faire basculer sa vie, qui sera suivi d’un long moment de silence et de solitude...

Entre littérature et scénario
C’est une « pulsion », de son propre aveu, qui a poussé l’acolyte de Michel D’Astous chez Duo Productions à faire revivre ces trois femmes en littérature. Parce qu’elle s’ennuyait d’elles et qu’elle rêvait depuis longtemps d’écrire un livre, racontait Anne Boyer à La Voix de l’Est en mai 2017. L’auteure n’avait à ce moment pas encore entamé la rédaction de son projet et admettait ressentir une certaine appréhension face à la tâche. « Mais finalement, ça a été super agréable comme expérience. Presque un cadeau », dit-elle aujourd’hui.

« Comme on est deux scénaristes à la base, on a travaillé les romans comme des hybrides entre la littérature et le scénario. Ils ont beaucoup de dialogues, une structure très scène à scène et un rythme assez dynamique. Je pense que les lecteurs vont retrouver quelque chose de familier avec leur téléroman », ajoute-t-elle. « En tout cas, moi, je n’ai eu aucun problème à faire revivre Hélène, Julie et Réjanne. Je les voyais bouger, parler dans les mêmes décors qu’à la télévision. »

Bien qu’elle ait aimé son incursion en littérature, il est encore trop tôt pour affirmer si elle répétera l’expérience avec d’autres personnages de Yamaska. « Je vais commencer par profiter de la sortie de ceux-là et voir l’accueil que leur réserve le public », dit Mme Boyer.

Lancement à Granby
Les trois livres de quelque 250 pages chacun et parus aux Éditions de l’Homme se retrouveront en librairie à compter du mercredi 28 mars. Un premier lancement aura lieu à Montréal le 3 avril, et un second se tiendra à Granby le 5 avril (sur invitation seulement) — Anne Boyer n’allait quand même pas oublier la ville où l’action se passe ! Après quoi les auteures et les comédiennes partiront en tournée à travers la province à la rencontre du public du 10 au 15 avril. « Depuis le début, l’idée des livres est d’aller à la rencontre des gens », laisse savoir celle qui est déjà à terminer l’écriture de la saison 3 de L’Heure bleue. Le tournage commencera ce dimanche.