Amos J. a frappé dans le mille avec son interprétation de Walking in Memphis, de Marc Cohn.

Amos J. s'approche de la finale de La Voix

Le chanteur de 36 ans, Amos J., a décroché son billet pour les quarts de finale de l'émission La Voix dimanche soir après avoir survécu à l'étape des chants de bataille.
N'ayant pas été choisi d'emblée pour accéder aux directs, Amos J. a dû en découdre avec Alexandre Farina et Annie Gaudreau-Roy afin d'obtenir la dernière place disponible au sein de l'équipe de la chanteuse.
Son interprétation de Walking in Memphis de Marc Cohn, qu'il a chantée en s'accompagnant lui-même à la guitare, a visiblement séduit Isabelle Boulay, qui a jeté son dévolu sur l'auteur-­compositeur-interprète de Lac-Brome.
« Pour l'instinct et sa façon presque primitive de chanter, on va aller avec Amos, a annoncé Isabelle Boulay au moment de prendre sa décision. 
« Amos, ce soir, tu as fait la plus belle performance que je t'ai vu faire de toutes les répétitions et c'est à ce moment-là qu'il fallait que ça se passe », a-t-elle ajouté.
Les coachs unanimes
Amos J. semblait d'ailleurs sous le choc lorsque l'animateur de La Voix, Charles Lafortune, lui a demandé ses impressions. 
« Comment que je me sens ? Je suis sans mots, mais je parle quand même, s'est-il permis de blaguer. Je suis très content. »
En fait, sa prestation a suscité l'unanimité parmi le panel de coachs. Ces derniers se sont tous levés pour l'applaudir durant sa performance et ont tous affirmé qu'il était celui qui méritait le plus de poursuivre l'aventure.
« Tu es incroyable. Tu as un contrôle parfait. Tu es capable de jouer en nuance, en puissance, tu as la voix large », a notamment commenté Éric Lapointe, qui a qualifié sa prestation de « belle surprise ».
Pierre Lapointe a également salué sa performance. « Amos, tu es très, très précis. Tu veux aller quelque part, tu y vas, tu as un chemin, ça va en ligne droite (...) Tu étais en fusion totale avec le band. Tu habites très bien la scène. Ce que tu nous as fait comme performance­, c'était très, très fort. »
Même Marc Dupré, qui avait laissé partir Amos J. avant que celui-ci ne soit volé par Isabelle Boulay, a eu de bons mots pour le Bromois. « Je te connais bien, tu as fait partie de mon équipe, je t'ai laissé partir... », a-t-il laissé tomber avec un air déçu avant de dévoiler son parti pris pour Amos. « Je suis content que tu sois encore là, car tu mérites d'être ici », a-t-il poursuivi.
Après avoir passé les auditions à l'aveugle, les duels et les chants de bataille, Amos J. prendra part à compter de la semaine prochaine aux directs, dernière étape avant la finale. 
Il représentera alors à nouveau l'équipe d'Isabelle Boulay aux côtés d'Abigail Galwey, Willis Pride, Frank Williams, Marilyne Léonard-Thiffault et l'adepte de trash metal, Louis-Paul Gauvreau.