Le Granbyen Alex Nevsky partagera la scène du Palace de Granby en compagnie de nombreux artistes lors d’un spectacle-­bénéfice au profit de Parkinson Québec/Haute-Yamaska.

Alex Nevsky embarque sa gang

Des artistes unissent leur voix à celle d’Alex Nevsky à l’occasion d’un spectacle organisé par le Granbyen d’origine au profit de Parkinson Québec/Haute-Yamaska, au printemps.

« Il y a quatre ans, mon père recevait le diagnostic de la maladie de Parkinson. Depuis, il œuvre sans relâche au sein de Parkinson Québec/Haute-Yamaska, déployant énormément d’énergie à la recherche de financement », laisse savoir l’artiste dans une publication Facebook qui annonce la présentation du spectacle-bénéfice.

« Avec la notoriété que j’ai acquise, il m’était impossible de ne pas m’impliquer. Impossible de ne pas tenter d’alléger mon père, sa conjointe, et les autres bénévoles de l’association de cette obligation de trouver du financement. Je souhaite qu’ils puissent plutôt se consacrer aux besoins et au mieux-être des membres », écrit-il.

Cette nouvelle a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme au sein de l’organisme qui compte une soixantaine de membres. « On est bien contents de ça », dit Michel Brunelle, l’un des six membres, avec le père d’Alex Nevsky, à être impliqué dans l’organisation de Parkinson Québec/Haute-Yamaska.

L’artiste a expliqué dans sa publication sur internet qu’il a réuni des amis, des gens de cœur à l’occasion de ce spectacle-bénéfice. On pourra voir et entendre sa conjointe Vanessa Pilon, Marc Dupré, Vincent Vallières, Ludovick Bourgeois, Kim Rusk, la rappeuse Sydney Lallier et Julien Lacroix. « Une belle gang rassemblée pour cette soirée-bénéfice sous le signe de l’amitié et de la générosité », écrit Alex Nevsky.

Objectif : 40 000 $
Le spectacle sera présenté au Palace de Granby le 8 mai à 19 h 30. Les billets sont en vente au coût de 45 $.

Les organisateurs espèrent amasser 40 000 $ lors de cette soirée. Une somme de 10 000 $ sera remise à Parkinson Québec/Haute-Yamaska. L’argent permettra à l’organisme de défrayer les coûts de différentes activités destinées aux membres, comme la présentation de conférences et les séances d’exercice 30 semaines par année.

Le montant excédant les 10 000 $ sera versé à la recherche. « C’est une demande formelle d’Alex Nevsky. Il veut que ça aille à la recherche, que son père guérisse », explique M. Brunelle.

Le spectacle remplacera cette année l’événement Parcours Parkinson, une marche organisée au parc Daniel-Johnson de Granby.