Il s’agit d’un premier rôle devant la caméra pour Sarah-Maude Beauchesne, qu’on voit ici avec le comédien Guillaume Laurin.

À quelques jours de dévoiler la websérie Fourchette

À quelques jours de dévoiler au public la série web adaptée de son blogue Les Fourchettes, Sarah-Maude Beauchesne dit éprouver «une tout aussi grande joie» qu’à la veille de présenter L’Académie.

«Mais il y a une petite coche de fébrilité de plus, ajoute-t-elle du même souffle, parce que je me mets beaucoup plus en danger avec ce projet-là. Il est plus personnel, plus intime.»

Fourchette est directement inspiré du blogue dans lequel la Granbyenne d’origine étale ses états d’âme depuis 2010. C’est donc sa vie qu’elle nous partage, bien humblement.

«Comme il n’y a pas à proprement parler d’histoire, d’action dans ce que j’avais écrit, j’ai dû replonger dans mes souvenirs pour rédiger le scénario de la websérie», fait valoir Sarah-Maude, qui décrit la websérie comme une libre adaptation de ses premiers écrits. «Ça n’a rien de concrètement collé à mon blogue.»

Elle explique que c’est Attraction Image qui l’a approchée pour développer un projet avec elle pour Radio-Canada.

«Mais j’étais à ce moment-là dans L’Académie par-dessus la tête et je n’avais pas vraiment d’autres idées. Jusqu’à ce que je me dise que Les Fourchettes devaient bien se transformer en quelque chose d’autre… Je n’y écrivais plus trop assidument de toute façon, et je ne voulais pas qu’il meure», relate-t-elle.

Un premier rôle

Mais Sarah-Maude n’a cette fois pas fait qu’écrire le scénario de Fourchette, elle y tient également le rôle principal, celui de Sarah, son «alter ego».

«Sarah est une jeune auteure de 26 ans, qui prend la décision de mettre fin à sa relation avec Samuel après plusieurs années de vie commune, et ce, malgré leur amour encore bouillant», disait-on dans un communiqué diffusé en septembre dernier.

Pour être à la hauteur de ce nouveau défi, Sarah-Maude a suivi des cours de jeu d’acteur l’été dernier.

«Pour que quand j’arrive sur le plateau, je puisse être la leader que je devais être. Je ne voulais pas me sentir imposteure là-dedans, je sais à quel point c’est dur le métier de comédien», dit-elle.

Bien sûr, le fait de jouer son propre rôle a facilité sa première expérience devant la caméra. «Ça aidait, mais ce n’était pas non plus un jeu d’enfant», nuance-t-elle.

«Je voulais que ce soit vraiment réel pour qu’on pense que c’était la vraie vie.»

La jeune femme de 28 ans affirme avoir adoré son expérience et serait prête à recommencer, si l’occasion se présente. «J’ai adoré découvrir cet art-là, et je reste ouverte à explorer mes émotions de toutes les façons possibles», dit-elle.

Les dix épisodes d’une dizaine de minutes de Fourchette seront disponibles sur ICI Tou.tv à compter du 13 mars. «Pas l’Extra là, ce sera accessible à tout le monde gratuitement», prend la peine de préciser Sarah-Maude.

Cette dernière est entourée dans l’aventure d’une belle brochette de comédiens, qui inclut notamment Guillaume Laurin, Magalie Lépine-Blondeau, Iannicko N’Doua et Frédéric Millaire-Zouvi. C’est Catherine Therrien (District 31) qui en signe la réalisation.