En préparation depuis deux ans, la construction d'un nouvel immeuble qui accueillera des commerces et des espaces pour professionnels au 396, rue Principale à Granby démarre ces jours-ci.

Un projet de 4 M$ prend son envol à Granby

En préparation depuis près de deux ans, le nouveau projet commercial de l'architecte et promoteur Denis Favreau démarre finalement ces jours-ci au 396, rue Principale à Granby. Une nouvelle construction qui entraîne un investissement de 4 M $.
«Tout est enclenché. On a les permis nécessaires», a lancé M. Favreau lundi. 
Le site, où se trouvait autrefois une station-service de la bannière Shell, en face de la rue Saint-Hubert, accueillera un édifice de cinq étages qui comptera des commerces au rez-de-chaussée et des espaces pour professionnels aux étages supérieurs. 
«C'est un édifice de cinq étages. En apparence sur la rue Principale, il y en aura quatre. Mais du côté arrière, comme le terrain est en pente, il va y avoir cinq étages. C'est un bâtiment de 35 000 pieds carrés, sur cinq niveaux», précise Denis Favreau. 
Des négociations très sérieuses sont en cours avec des locataires potentiels, dont un pour un local commercial, affirme Denis Favreau. Mais comme rien n'est encore coulé dans le béton, pas question de lever le voile sur les occupants possibles de ce nouvel immeuble. 
Le promoteur préfère laisser ses locataires faire eux-mêmes leurs annonces. Cela devrait «suivre d'ici peu», laisse-t-il savoir. 
Détail: le nouvel immeuble, baptisé Le 396 en raison de son adresse civique, sera construit à un jet de pierre du Carré Urbain, situé au 400, rue Principale, également la propriété de la société de gestion immobilière GIFC, pilotée par Denis Favreau ainsi que sa conjointe et partenaire d'affaires, Guylaine Choinière. 
Longues démarches
Si tout se déroule comme prévu, le chantier devrait être complété en octobre ou en novembre, si bien que l'édifice, qui offrira des terrasses extérieures aux niveaux quatre et cinq, devrait prendre vie avant la fin de l'année. Le 396 comptera quelque 120 cases de stationnement, dont 30 en façade, en incluant celles qui desservent aussi le Carré urbain, précise le promoteur. 
En principe, le projet aurait dû se concrétiser l'an dernier, mais les travaux de décontamination du site ont été plus longs que prévu, souligne Denis Favreau. Le nombre d'étages a aussi été revu à la hausse en cours de route, car les plans initiaux, dévoilés en 2015, faisaient état de trois étages en façade. Un changement de zonage a ainsi été effectué dans la foulée de la réalisation du projet de complexe pour retraités autonomes de Réseau Sélection, situé dans le même quadrilatère que Le 396. Réseau Sélection prévoit pour sa part la construction d'un immeuble de 10 étages dans une deuxième phase. 
Denis Favreau reconnaît que Le 396 ne sera pas le seul immeuble à offrir des espaces commerciaux ainsi que pour professionnels à Granby. Mais il est confiant que les nombreuses démarches qu'il a entreprises au cours des dernières années se traduiront par l'implantation de nouveaux joueurs dans ce secteur du centre-ville.