jeannine mailloux et jean luc hebert ont fait un cd

Un album pour célébrer la vie

C'est souvent quand on perd quelque chose qu'on réalise toute sa valeur. Après avoir failli perdre la vie à l'âge de 30 ans, Jeannine Mailloux s'est mise à la célébrer et à l'illustrer en musique et en paroles de chansons, tout en rêvant de pouvoir enregistrer quelques-unes de ces pièces un jour. L'album Chanter la vie vient de sortir. Il est encore tout chaud.
Jeannine Mailloux a aujourd'hui 78 ans. Des pièces, elle en a plus de 200 empilées dans des cartables. Au bénéfice de ses enfants et de ses ami (e) s, la dame souhaitait en graver quelques-unes sur CD. La personne qu'elle avait en tête pour l'aider à réaliser son rêve, c'était le musicien et arrangeur Jean-Luc Hébert. Et elle n'a pas lâché le morceau !
« Mme Mailloux est une fidèle spectatrice de ce que je présente, raconte Jean-Luc Hébert. Quand elle m'a rappelée après m'avoir laissé deux messages en six mois, je suis venu la rencontrer. En voyant tout ce qu'elle avait écrit, j'ai dit à Joanne (Joanne Buisson, sa femme, qui est aussi auteure-compositrice-interprète) qu'on ne pouvait pas laisser ça dans les armoires. Par respect pour ses créations, pour sa musique, ça ne pouvait pas finir aux vidanges ! »
Après un minutieux tri effectué par Mme Mailloux et sa belle-soeur, 16 pièces ont été choisies. Des chansons empreintes de romantisme et de mélancolie qui abordent différentes facettes de la vie. « C'est moi ! , souligne Mme Mailloux, fragilisée par son accident. Je voulais faire un disque à écouter et dans lequel je parlais de la vie. Moi, tout m'est arrivé : l'amour, les pertes, le deuil, les accidents, la trahison, etc. Oui, il y a un fond de tristesse, car j'ai eu une vie très difficile... »
Chanter la vie n'est toutefois pas un album lourd. Même que l'espoir qu'il transporte pourrait donner lieu à la production d'une comédie musicale. « C'est vrai, reconnaît M. Hébert. Il y a une histoire à construire. On pourrait unir tout ça. D'ailleurs, j'ai bien l'intention de le faire entendre (l'album). Il y a des gens en particulier à qui je me promets de l'envoyer. »
Ce qui n'est pas sans déplaire à l'auteure-compositrice qui pense déjà à la production d'un deuxième album. « La prochaine fois, je veux le faire plus peppé pour que les gens puissent danser dessus, dit-elle. J'aimerais aussi quelque chose d'instrumental. »
Des idées, elle en a plein la tête. De projets et de chansons. « J'ai la rime dans la tête ! , lance-t-elle. Et ça part de loin. À la maison, on récitait des poèmes à la table ! »
Tout ça c'est sans parler du fait qu'elle vient d'une famille de musiciens. « Ma mère avait une oreille extraordinaire et mon père jouait divinement de l'harmonica, se souvient-elle. C'était de toute beauté. »
« On est encore dans l'accouchement de celui-ci ! », lui a rappelé M. Hébert en riant.
Le pianiste et organiste n'exclut toutefois pas la possibilité de rassembler les chanteurs et musiciens (voir autre texte) qui ont collaboré à l'album le temps d'un spectacle en 2017.
« Il y avait vraiment du potentiel dans le matériel de
Mme Mailloux, poursuit l'arrangeur. Rescaper ces pièces-là pour les immortaliser, pour leur sauver la vie, c'est ce qui m'émeut. »
Pour vous procurer l'album Chanter la vie, suffit d'écrire à l'adresse suivante : chanterlavie.janou@gmail.com
De belles rencontres
En travaillant avec Jean-Luc Hébert, Jeannine Mailloux, une amoureuse des mots, de la langue française et de la musique, a eu le privilège de voir ses paroles transportées par une belle brochette de chanteurs de la région. Même la violoniste Marie-Ève Poupart, qui fait sa marque un peu partout au pays, a accepté de faire partie de l'aventure qui a duré un peu plus d'un an.
« Je suis très, très, très contente, lance-t-elle. Cet album est parfait ! »
À Mme Poupart, que M. Hébert qualifie de « très grande soliste au Canada », se sont joints les chanteurs Hélène Bienvenue, Joanne Buisson, Valérie Caron, Benoit Chabot, Marie-Claude Dubeau, Pascal Fleury et Marc-Antoine Viens.
Grâce à ses nombreux contacts, Jean-Luc Hébert a même fait appel à la chorale d'enfants de l'école primaire Les Jeunes Explorateurs pour qu'elle interprète Attention ! Pollution !
Le tout a été enregistré dans le studio personnel de l'arrangeur.
« Je lui ai donné pas mal carte blanche ! », avoue Mme Mailloux, en lançant un regard complice à M. Hébert.
Pour elle, cet album n'est rien de moins qu'« une rencontre des âmes ».
Isabelle Gaboriault